2021 : une année politique périlleuse à Madagascar ?2 minutes de lecture

2021 : une année politique périlleuse à Madagascar ?

Ce soir, Andry Rajoelina présentera ses vœux pour 2021. Des vœux qui seront certainement empreints d’optimisme malgré la crise sanitaire et économique qui sévit encore à Madagascar. Tous les Malgaches espèrent plus que tout tourner cette page sombre de 2020 et se projeter vers une nouvelle année qui, espérons-le, sera riche en bonnes nouvelles.

Sans doute, le président de la République aurait rêvé une année d’excellence, notée 20/20. Hélas, le locataire d’Iavoloha a rencontré bien des obstacles : crise sanitaire, scandale financier, crise économique, kere… autant dire qu’il y aura du pain sur la planche en 2021. Cette nouvelle année va l’obliger à revoir ses plans de relance. Exit donc le chef d’État visionnaire qui voulait faire rêver les Malgaches.

La situation actuelle à Madagascar va le contraindre à gouverner avec minutie. Les questions sanitaires, sécuritaires et économiques occuperont bien une majeure partie de l’agenda présidentiel 2021 pour espérer améliorer la conjoncture présente et surtout pour faire taire les opposants.

Article connexe : Les Malgaches relâchent leurs efforts dans la lutte contre le coronavirus !

Des vœux de prospérité

Ce qui est sûr, c’est que le chef d’État voudra lancer un message d’espoir aux Malgaches.

L’autre préoccupation majeure de l’année à venir sera le Kere. Le gouvernement devra accorder une attention particulière au sud de la Grande Ile.

Ces dernières semaines, les aides financières pour lutter contre l’insécurité alimentaire à Madagascar se sont d’ailleurs multipliées. À l’image des 3 projets (Firangà, Maharo, Fiovana) financés par l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), doté d’une enveloppe de 100 millions de dollars.

Quoi qu’il en soit, l’allocution de ce soir devrait permettre à Andry Rajoelina de redorer son image écorchée. Il devra dessiner par petites touches, sans faire de promesses intenables, les projets qu’il compte mettre en œuvre jusqu’à la fin de son mandat.

Mais l’exercice peut se révéler compliqué dans un contexte où le gouvernement commence à susciter de nombreuses critiques.

One Comment on “2021 : une année politique périlleuse à Madagascar ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *