rija tiana greffe moelle osseuse

Appel à la solidarité entre Malagasy : Rija Tiana a besoin de vous pour vivre

Il y a quelques mois, nous partagions avec vous l’appel à la solidarité lancé par Rija Tiana, un malagasy atteint d’une grave maladie du sang et en attente de greffe de moelle osseuse.

Malheureusement, en septembre dernier, l’état de Rija Tiana s’est aggravé et le couperet est tombé : la maladie s’est transformée en Leucémie Aigue Myéloblastique, une forme très agressive de cancer du sang.

Ceci est un appel au secours ! Le donneur doit être un Malagasy

Plus que jamais, Rija Tiana a besoin de cette greffe de moelle osseuse pour vaincre la maladie et continuer à vivre. Malgré les recherches entreprises au niveau national puis mondial, les médecins n’ont toujours pas identifié de donneur compatible dans le registre de donneurs volontaires. Et pour cause, très peu de personnes d’origine malagasy sont inscrites dans ce vivier de donneurs anonymes. Or les médecins sont formels, le donneur compatible à 100 % qui sauvera peut-être Rija Tiana doit être une sorte de « jumeau génétique » et issu comme lui de Madagascar, son pays natal.rija tiana greffe moelle osseuse

La maladie s’aggrave à vue d’œil

Tiana est désormais hospitalisé en chambre stérile, entouré de sa femme et de son fils de 11 ans. Afin de lui porter secours, sa famille, ses amis proches ainsi que les bénévoles de l’association EGMOS ont décidé de monter au créneau : dès le mois d’octobre, ils se sont mobilisés pour mener une vaste campagne de sensibilisation auprès de la communauté chrétienne malgache de France. L’objectif : trouver le plus vite possible un donneur compatible pour sauver Rija Tiana, mais également informer et sensibiliser les Malagasy au don de moelle osseuse, un geste altruiste, solidaire et sans risque pour le donneur.

« Devenir veilleur de vie, autrement dit donneur de moelle osseuse, est une question de survie, une nécessité impérieuse pour la communauté malgache » nous livre Agnès Pallud, présidente d’EGMOS et elle-même greffée en 2008. « Car la maladie ne fait aucune distinction, ni de genre, ni d’âge. Elle vous tombe dessus sans crier gare. Et comme si cela ne suffisait pas, chaque personne est unique, ce qui complique la situation », ajoute-t-elle. En effet, en cas de besoin de greffe de moelle osseuse, nous n’avons qu’une chance sur un million d’être compatible avec une personne non apparentée. Partant de ce principe, il est donc vital de pouvoir compter sur une banque de donneurs riche et variée où chaque type d’individu est bien représenté.

Au fil des semaines, c’est une véritable chaine de solidarité qui s’est créée autour de Rija Tiana. Tandis que de nombreux lieux de culte ont ouvert leurs portes aux bénévoles engagés dans cette démarche de sensibilisation, plusieurs médias numériques ont accepté de la relayer afin de toucher encore plus de Malagasy et ainsi augmenter les chances de Rija Tiana de trouver le donneur parfait. « Je suis impressionné par les personnes qui œuvrent avec générosité et énergie pour convaincre mes compatriotes à s’inscrire. On n’est jamais assez reconnaissant vis-à-vis de ces personnes qui donnent de leur temps, qui donnent de leur vie pour que nous soyons mieux, pour que le monde soit un peu meilleur. Personnellement, je suis dans la plus grande gratitude et ne trouve aucun mot suffisamment fort pour les remercier », a déclaré Rija Tiana depuis son lit d’hôpital.

Vous qui lisez ces lignes, vous êtes peut-être sa chance, son remède. Vous pouvez lui sauver la vie. Nous vous demandons instamment de répondre à son appel en devenant donneur de moelle osseuse.

Si vous êtes sensible à l’appel à l’aide de notre compatriote Rija Tiana, si vous avez entre 18 et 50 ans et êtes en bonne santé, inscrivez-vous dès aujourd’hui comme donneur volontaire de moelle osseuse en téléphonant directement au centre EFS le plus proche de chez vous : https://www.dondemoelleosseuse.fr/se-renseigner-pres-moi.

>> Sur le même sujet  >> : Un soutien à Rija Tiana, un Malagasy souffrant de la myélofibroserija tiana greffe moelle osseuseP.-S. : Selon les dernières informations fournies par l’Etablissement Français du Sang (EFS), le paludisme ne constitue pas un frein au don de moelle osseuse, sauf en cas de crise récente. Cette question doit néanmoins être évoquée lors de l’évaluation médicale d’inscription.

Partagez l'article :

Mada Actus Info

Découvrez quotidiennement les actualités qui font le "buzz", les interviews, les insolites, les astuces pratiques... Mada-actus.info : le site d'actualité et d'infos pratiques sur Madagascar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *