baleine madagascar

Les baleines à bosse : de retour à Madagascar !

L’océan Indien est le meilleur endroit pour observer les baleines. Ces grands mammifères cétacés parcourent 6 000 km à la vitesse de 8km/h depuis les eaux de l’Antarctique, pour s’accoupler et mettre bas à proximité des côtes de Madagascar, de la Réunion, des Seychelles et des Comores. Ils sont peu nombreux à naviguer entre ces îles ces deux dernières années, mais à présent, ils y reviennent en nombre. Ce retour a été expliqué en début juillet, à la Réunion lors du 2èmeHumpbackWale World Congress.

De juin à octobre, les Malgaches et les touristes ne se lassent pas d’admirer les sauts spectaculaires des baleines à bosse, leurs parades amoureuses et l’allaitement des baleineaux dans le canal de Sainte-Marie, à l’est de l’île. Il existe même un Festival des baleines en cette période. Malheureusement, ces cétacés ont été peu nombreux à naviguer les eaux tropicales l’année dernière.

baleine madagascar sainte marieHenri Bellon, le président de Cétamada ou de l’association de protection des cétacés à Madagascar a organisé le deuxième congrès mondial HumpbackWale afin de trouver une explication sur cette interruption. Il a affirmé que les baleines ne reviennent plus se réchauffer dans l’océan Indien à cause du phénomène climatique El Niño. Ce constat a été évoqué par des scientifiques du Mozambique. Les eaux sont devenues plus chaudes que d’habitude, soit 2°C au-dessus de la moyenne. C’est pourquoi moins de géants des mers ont été observés en 2015 et en 2016 à proximité des côtes. De surcroît, cette corrélation entre la température et la migration des baleines engendre le blanchiment des coraux.

Mâles, femelles et baleineaux en masse s’observent aujourd’hui dans les eaux tropicales du canal de Sainte-Marie. Une baleine sur deux y est accompagnée d’un nouveau-né, car la mer est redevenue moins chaude (22°C), donc propice à l’accouplement.Baleine a bosse madagascarAu temps où l’île Sainte-Marie a été baptisée Nosy-Ibrahim, les résidents ont tué des baleines pendant 80 ans. Toutefois, ce génocide a pris fin en 1951 et peu à peu la population s’est mobilisée en faveur de la protection de cette espèce. Selon Henri Bellon, « cela donne bon espoir pour la survie des cétacés ».

Les chercheurs présents au congrès ont suggéré le classement de cette « route des baleines » (de l’Antarctique jusqu’au canal de Sainte-Marie) au patrimoine mondial, car ces animaux trapus sont nombreux à s’accoupler et à mettre bas dans le nord-est de Madagascar. 1 500 baleines à bosse sur 80 000 se déplacent jusqu’à cette zone.

Partagez l'article :

Mada Actus Info

Découvrez quotidiennement les actualités qui font le "buzz", les interviews, les insolites, les astuces pratiques... Mada-actus.info : le site d'actualité et d'infos pratiques sur Madagascar.

2 Comments

  • Ce n est pas dans le canal de Ste Marie que se trouvent les baleines , elle ne font que passer , mais c est dans la Baie d Antongil qu elles séjournent pendant trois mois avec les baleineaux et elles y sont très nombreuses et peu farouches car les quelques bateaux qui font l observation avec des touristes sont respectueux sur la réglementation du périmètre et de l approche de ces animaux . Si Ste Maie fait beaucoup de publicité sur les baleines , c est uniquement pour attirer les touristes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *