Disparition imminente du parti HVM ?2 min read

Disparition imminente du parti HVM ?

Le parti « Hery Vaovao ho an’i Madagasikara », se traduisant « Nouvelle Force pour Madagascar », pourrait-il encore s’en sortir indemne après cinq ans à la dérive ? Voilà une question qui mérite d’être posée ! Il faut dire que la machine HVM a traversé, non pas une, mais plusieurs mauvaises passes durant le mandant de l’ancien président Hery Rajaonarimampianina. Démissions de ses cadres, parasites au sein du parti, faibles chances aux législatives… la maison bleue va-t-elle partir en ruine ?

Des membres jugés trop « véreux » et « opportunistes »

Après la défaite cuisante de l’ancien Président durant les élections présidentielles à Madagascar, force est de constater que presque tous les adhérents du parti HVM ont quitté le navire. Et pour cause, la plupart des « cravates bleues » sont considérées comme des gens opportunistes et véreux. Et pour preuve, on a pu assister à une décomposition, une désolidarisation et un affaiblissement du parti politique surtout après que le leader de la Maison orange (NDLR : Andry Rajoelina) ait gagné la bataille des urnes.

Rivo Rakotovao, l’homme qui causa préjudice au parti HVM ?

Rivo Rakotovao, ancien secrétaire national du HVM et président de la République par intérim, a toujours été considéré par les observateurs comme un mauvais leader politique. L’opinion publique juge que le fait d’avoir confié la clé du parti à cet homme a été la plus grande erreur de Hery Rajaonarimampianina, mais pas seulement. En effet, l’ancien président de Madagascar s’est fait également connaitre par son entourage des plus suspicieux pour ne citer que Claudine Razaimamonjy, Mbola Rajaonah… Ces personnes, connues pour leurs scandales de corruption, n’ont cessé de ternir l’image de notre ancien président.

Aucune chance aux élections législatives ?

Les élections législatives à Madagascar se dérouleront cette année 2019 pour renouveler les 151 membres de l’Assemblée nationale. Malheureusement, la Maison bleue risque d’obtenir un score médiocre au vu des résultats de la dernière élection présidentielle. Rappelons que Hery Rajaonarimampianina est passé de 2 060 124 votes (53 % des suffrages en 2014) à seulement 439 070 votes (8,82 % des suffrages en 2018). De ce fait, il y a de fortes chances que le parti politique enregistre une piètre prestation lors de ces prochaines élections législatives alors qu’il s’agit peut-être de la dernière occasion pour redonner de l’aplomb à la formation HVM.

La question qui se pose reste à savoir s’il existe une personne en mesure de raviver la flamme au sein d’un parti condamné à disparaitre. Hery Rajaonarimampianina ? Rien n’est moins sûr ! Et pour cause, ce dernier a fait profil bas depuis sa défaite cuisante au premier tour de 2018.

Partagez l'article :

About Mada Actus Info

Découvrez quotidiennement les actualités qui font le "buzz", les interviews, les insolites, les astuces pratiques... Mada-actus.info : le site d'actualité et d'infos pratiques sur Madagascar.

Voir toutes les publications de Mada Actus Info →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *