Houcine Arfa Ancien Conseiller A la sécurité du président Hery rajaonarimampianina

Évasion d’un Français à Madagascar : Houcine Arfa aurait versé 70 000 euros à la ministre de la Justice Malgache

Houcine Arfa fut le conseiller personnel du président de la République de Madagascar avant d’être condamné à 3 ans de prison. Cet ancien boxeur français s’est évadé de la Grande Ile en pirogue le 28 novembre 2018.

Le ressortissant français a accordé une interview exclusive à LeParisien.fr.

Qui est Houcine Arfa, le ressortissant français qui s’est évadé de Madagascar ?

Avant de rencontrer l’actuel président de Madagascar Hery Rajaonarimampianina en 2015, Houcine Arfa, 53 ans, était un boxeur travaillant dans l’aéronautique en France. Vers les années 2000, il fut conseillé d’une ex-ministre socialiste. Après avoir créé sa propre société de consulting, cet homme d’affaires a collaboré avec plusieurs dirigeants africains.

Houcine Arfa : du conseiller d’État au prisonnier abattu

Ce ressortissant français a été personnellement engagé par Hery Rajaonarimampianina afin de former sa garde présidentielle. Très proche du président, Houcine Arfa était à l’apogée de sa carrière.

Néanmoins, son destin bascule le 20 juin 2017 lorsqu’il est incarcéré pour tentative de kidnapping, d’extorsion, d’usurpation d’identité, et d’association de malfaiteurs. Il a passé 6 mois dans la maison de force de Tsiafahy où il a été roué de coups par des gardiens Malagasy en état d’ébriété affirme-t-il dans son interview.

> A lire également > : L’année 2018 pour Madagascar sera-t-il synonyme de tranquillité ou de danger ?

« J’ai versé la somme de 70 000 € à la ministre de la Justice et 30 000 € au procureur s’occupant de mon dossier » dixit Houcine Arfa

Comme il l’affirme dans son entrevue avec leParisien.fr, Houcine Arfa avoue avoir été aidé par l’État malgache durant son évasion. « J’ai versé 70 000 euros à la ministre de la Justice et 30 000 euros au procureur en charge de mon dossier », avoue-t-il.

Ce pot de vin lui a donné l’occasion d’être transporté à l’hôpital avec un convoi plus souple et allégé. C’est durant son transfert qu’il s’est échappé et a regagné la côte Ouest de Madagascar. Après avoir ramé des heures en pirogue dans le canal du Mozambique, Houcine Arfa a ensuite embarqué dans une petite embarcation motorisée à destination de Mayotte.

À ce jour, le ressortissant français est en sécurité en France, son pays natal. À plus de 8500 km de Madagascar et de sa célèbre prison de Tsiafahy où il a vécu l’enfer.

Les autorités malgaches parlent aujourd’hui d’« extradition », mais la France n’extrade pas ses nationaux. Houcine Arfa a d’ores et déjà déposé plainte, en France, pour « séquestration arbitraire ».

Partagez l'article :

Mada Actus Info

Découvrez quotidiennement les actualités qui font le "buzz", les interviews, les insolites, les astuces pratiques... Mada-actus.info : le site d'actualité et d'infos pratiques sur Madagascar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *