Les 37 grandes dates dans l’histoire de Madagascar de 1942 à 19605 min read

Les 37 grandes dates dans l’histoire de Madagascar de 1942 à 1960

22 février 1946, 29 mars 1947, 16 octobre 1958, 26 juin 1960… Êtes-vous incollable sur l’histoire de notre pays ? Connaissez-vous les dates des célèbres batailles ou bien les pages les plus sombres de Madagascar ?

Plongez-vous dans l’histoire de la Grande Ile avec ces 37 événements qui se sont déroulés de 1942 à 1960, année de l’indépendance de Madagascar !

5 mai 1942 : Opération « Ironclad »

Les troupes britanniques débarquent à Diégo-Suarez et attaquent les troupes de Vichy basées à Madagascar. Cette bataille se terminera par la capitulation des Français à Ambalavao-Ihosy le 6 novembre 1942.

30 Janvier 1944 : Conférence de Brazzaville

Le général de Gaulle abolit le code de l’indigénat. Il rappelle que le lien entre la France et ses colonies est « définitif » et rejette catégoriquement « toute possibilité d’évolution hors du bloc français ».

Mai 1945 : Élection au conseil municipal de Tananarive

Dr Joseph Ravoahangy Andrianavalona est élu aux côtés de Randriambololona, Razafindrakoto Emmanuel, Andriantsifahoana Ratsimbazafy et Dr Rasamoely Lala.

5 Octobre 1945 : Conférence du Joseph Ravoahangy Andrianavalona

Le Docteur déclarait au théâtre municipal de Tananarive « En signant la charte des Nations unies, la France s’est engagée à nous rendre, tôt ou tard, notre indépendance. Il est temps de la réclamer […] notre collaboration avec la France ne sera plus la relation de maître esclave, mais une relation de frères. Rappelez-vous que vouloir son indépendance ne veut pas dire être antifrançais. »

18 Novembre 1945 : Victoire Joseph Ravoahangy aux élections

Dr Joseph Ravoahangy Andrianavalona est élu député de l’assemblée constituante française contre le Pasteur Ravelojaona, avec 15 878 voix sur 25 506 inscrits.

20 Janvier 1946 : Démission Charles de Gaulle

Le dimanche 20 janvier 1946, le général Charles de Gaulle annonce sa démission devant son gouvernement après 18 mois passés à la tête de la France.

20 Février 1946 : Proposition de loi

Le Dr Raseta et le Dr Ravoahangy déposent une proposition de loi revendiquant le statut d’« État libre dans l’Union française » pour Madagascar. La requête est renvoyée en commission, où elle est mise au placard.

22 Février 1946 : MDRM

Le parti politique « Mouvement démocratique de la rénovation malgache » a été créé pour contrecarrer la France. À noter que ce bloc a été concurrent du « Parti des déshérités de Madagascar » (PASDEM), soutenu par la France.

21 mars 1946 : Revendication du parti MDRM

Les députés du MDRM exigent l’abolition de la loi d’annexion et la reconnaissance de Madagascar comme un « État souverain, ayant son gouvernement, ses forces armées, son parlement, ses finances au sein de l’Union française ».

19 mai 1946 : Manifestation massive à Antananarivo

Les Malgaches se réunissent à Antananarivo pour une manifestation massive réclamant une évolution du statut de Madagascar, soutenue par les États-Unis et l’Union soviétique. La police procède à l’arrestation de 50 membres du MDRM.

1 Juillet 1946 : Création PADESM

Le PADESM voit le jour le 1er juillet 1946, à l’instigation de Ramambason Daniel, de PhilibertTsiranana, de Ralaivoavy, de Ratsimandrava et de Ralibera Albert.

9 Aout 1946 : Organisation référendum à Madagascar

Le Dr Raseta réclame l’organisation d’un référendum à Madagascar. Hélas, sa démarche ne donne aucun résultat.

27 Septembre 1946 : Le fameux télégramme de Moutet

Marius Moutet, ministre des Colonies adresse à Marcel de Coppet le télégramme suivant : « Il faut abattre le MDRM par tous les moyens ».

25 Octobre 1946 : Madagascar et ses 5 provinces

Un décret divise Madagascar en 5 provinces autonomes.

10 Novembre 1946 : Victoire du MDRM aux législatives

Dr Ravoahangy est élu député avec 44 101 voix sur 49 862 inscrits (Centre). Dr Raseta obtient 21 745 voix sur 41 153 (Ouest). Rabemanajara remporte, quant à lui, 28 227 voix sur 40 913 (Est).

27 Mars 1947 : Télégramme de Marcel de Coppet

Marcel de Coppet adresse à tous les Chefs districts le télégramme suivant « Risque de rébellion ce 29 courant ».

29 Mars 1947 : La grande Insurrection

Une insurrection violente éclate à Moramanga et à Manakara Ikongo.

1 Avril 1947 : Capture du Pasteur Tata Max

Arrestation violente du Pasteur Tata Max en plein culte dans l’église Morarano Gare.

4 Avril 1947 : Capture de Rakotovao Martin

Arrestation violente de Rakotovao Martin.

14 Avril 1947 : Capture du Dr Ravoahangy et de Rabemananjara.

Le 14 avril 1947, les 2 députés sont écroués.

24 Avril 1947 : Arrivée du maître Stibbe

L’avocat Me Stibbe arrive à Madagascar pour prendre la défense des membres du MDRM arrêtés.

6 Juin 1947 : Rappatriement du Dr Raseta

Le Dr Raseta est rapatrié et ensuite arrêté à Madagascar.

1 Aout 1947 : Levée de l’immunité parlementaire

La France autorise la levée de l’immunité parlementaire des 6 députés et sénateurs malgaches.

28 Avril 1948 : Execution de Randriamaromanana Albert

Le lieutenant Randriamaromanana Albert est exécuté sans procès.

19 Juillet 1948 : Exécution de Rakotondrabe Samuel Bateravola

Rakotondrabe Samuel Bateravola est exécuté sans procès le 19 juillet 1948.

20 Juillet 1948 : Execution de Radaoroson Michel

Radaoroson Michel est exécuté sans procès le lendemain de la mise à mort de Samuel Bateravola.

1 Septembre 1948 : Execution de Razafindrabe Victorien

Razafindrabe Victorien subit le même sort que ces compatriotes et sera exécuté le 1er septembre 1948.

4 Octobre 1948 : Condamnation à mort

Dr Ravoahangy, Dr Raseta, Rakotovao Martin, Joël Sylvain, Pasteur Tata Max, Rakotoarisaonina Augustin sont condamnés à mort lors des procès des dirigeants du MDRM inculpés pour être les responsables de la rébellion de 1947.

1 Decembre 1948 : Bilan insurrection

Le bilan de l’insurrection enregistre plus de 80 000 morts : Malagasy, Français, tirailleurs sénégalais.

1 Mars 1949 : Execution de Randrianantoandro

 Randrianantoandro sera également exécuté sans procès le 1er mars 1949

18 octobre 1954 : Amnistie des 6 députés et sénateurs

Les 6 personnes condamnées à mort en 1948 pour l’insurrection de 1947 ont été amnistiées.

23 juin 1956 : La loi-cadre Defferre

Cet arrêté a permis au pouvoir exécutif local d’être plus autonome vis-à-vis de la France.

19 décembre 1957 : Demande d’autonomie

Le PSD, héritier du PADESM, demande l’autonomie de Madagascar.

14 mai 1958 : Création de l’AFKM

L’AKFM voit le jour le 14 mai 1958 pour réclamer une république unitaire.

10 octobre 1958 : Naissance de la République malgache

Le 10 octobre 1958, la République malgache au sein de la communauté française voit le jour.

16 octobre 1958 : Création du drapeau malgache

Le drapeau malgache est créé, combinant les couleurs blanche et rouge et verte.

26 juin 1960 : Indépendance de Madagascar

L’indépendance de Madagascar est officiellement proclamée le 26 juin 1960.

Partagez l'article :

About Mada Actus Info

Découvrez quotidiennement les actualités qui font le "buzz", les interviews, les insolites, les astuces pratiques... Mada-actus.info : le site d'actualité et d'infos pratiques sur Madagascar.

Voir toutes les publications de Mada Actus Info →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *