Greve des taxi be à Antananarivo

La grève des transporteurs a mis Antananarivo à genoux en une seule journée !

L’Union des coopératives de transport de la zone urbaine (UCTU) et l’Union des coopératives de transport de la zone suburbaine (UCTS) ont observé une grève le 27 juin 2018, juste après la journée de l’indépendance. Les effets de cette grève se sont ressentis hier, surtout auprès des Tananariviens qui étaient obligés de marcher ou de prendre un taxi pour se déplacer. Les revendications des grévistes portaient notamment sur le non-paiement des subventions par l’État et la hausse continuelle du prix du carburant.

La non-réactivité de l’État exaspère les Transporteurs

Mécontents de la non-réactivité de l’État, les transporteurs malagasy ont décidé de se mobiliser de manière générale et ont littéralement mis Antananarivo à genoux en seulement une journée, alors que celui-ci ne se remet pas encore de la crise politique actuelle.

Suite à cette paralysie savamment organisée, qui nul doute plongera le pays dans le chaos si elle venait à se répéter, le gouvernement malagasy aurait décidé de payer les subventions aux transporteurs urbains.

L’UCTU et l’UCTS ont finalement consenti à lever les blocages ce 28 juin 2018, après une promesse du gouvernement quant au paiement de ces dites subventions, dans un climat encore très tendu.

Article connexe : Pourquoi les politiciens Malgaches sont des menteurs ?

Une pluie de réactions sur les réseaux sociaux

Suite à cet événement, les réactions des internautes ne se sont pas fait attendre. Et certains, voire beaucoup d’entre eux ont pris les choses du mauvais côté.

Partagez l'article :

Mada Actus Info

Découvrez quotidiennement les actualités qui font le "buzz", les interviews, les insolites, les astuces pratiques... Mada-actus.info : le site d'actualité et d'infos pratiques sur Madagascar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *