Interview : la simplicité et la franchise de Ravalomanana ont séduit les téléspectateurs4 minutes de lecture

Interview : la simplicité et la franchise de Ravalomanana ont séduit les téléspectateurs

Marc Ravalomanana ne craint rien ni personne. Hier soir, il affrontait Gascar Fenosoa et Diamondra Andrianaivo, un tandem reconnu pour ne pas mâcher leurs mots. L’ancien locataire d’Iavoloha semblait se délecter de sa légendaire confiance en soi et a surtout pris plaisir à amplifier son élan politique auprès des téléspectateurs.

Un entretien enrichissant face à « 2 virtuoses de l’interview ». Une réussite donc pour Marc Ravalomanana, très attendu par les fidèles de Real TV Madagasikara. L’ancien Chef d’État, devenu le temps d’un soir invité de la chaîne télévisée, a séduit les téléspectateurs et les internautes lors de son premier interview télé depuis les dernières présidentielles.

Oubliez le cadre de l’invité du jour sur Real Tv. Hier soir, c’est à Faravohitra, dans sa demeure, que Marc Ravalomanana a répondu aux questions du duo des journalistes Gascar Fenosoa et Diamondra Andrianaivo. Le président du parti TIM s’exprimait véritablement pour la première fois après les dernières présidentielles.

Ce qu’il faut retenir de l’interview de Marc Ravalomanana

  • Selon Marc Ravalomanana, la gestion de la propagation du covid-19 est encore loin d’être maîtrisée puisque Madagascar n’a pas encore atteint le pic de l’épidémie.
  • L’ancien chef d’État est prêt à épauler les dirigeants malgaches face à cette lutte contre la propagation du coronavirus.
  • Il attend du gouvernement une définition claire et précise des actions sanitaires à mener.
  • Il exige une complète transparence de la part de l’État quant à la gestion du budget à consacrer dans le cadre de cette lutte.
  • Marc Ravalomanana a adressé un pic à l’endroit du gouvernement : « il s’agit d’un état d’urgence sanitaire et non pas d’un état d’urgence de communication ».
  • L’emprisonnement des journalistes est contreproductif en cette période de crise.
  • L’ancien président a lancé un appel à l’unité nationale pour faire front à cette crise.
  • Marc Ravalomanana refuse farouchement le test d’un vaccin en Afrique.

« L’homme sage apprend de ses erreurs », disait Confucius

Si Marc Ravalomanana attendait des invectives, il aura été servi. Durant toute la durée de l’interview, Gascar Fenosoa a donné le ton. Bien dans son style, il n’a pas hésité à attaquer avec ses questions tranchantes et incisives sans détour. Nullement ébranlé, Marc Ravalomanana a misé sur la sincérité et la simplicité.

Sur la question sensible de l’emprisonnement de politiciens, Gascar Fenosoa a bousculé son invité et balance à l’ancien hôte d’Iavoloha : « N’est-ce pas ironique que vous vous permettiez de donner des leçons alors que vous faisiez partie des chefs d’État qui n’ont pas hésité à emprisonner les opposants ».

Marc Ravalomanana, impérial sur son domaine de prédilection : la sincérité, a rétorqué : « une personne sage et à l’esprit vif est une personne qui peut rectifier les erreurs qu’il a déjà commises ».

Ce qu’en pensent les téléspectateurs

C’était sa première véritable apparition sur un plateau télé depuis les présidentielles de 2018. Marc Ravalomanana, avec sa franchise et sa simplicité légendaire, a séduit bon nombre de téléspectateurs qui se sont emparés de Facebook pour clamer leur amour à ce fondateur et président national du Tiako i Madagascar (TIM), allant jusqu’à dire qu’il devrait être l’actuel chef de l’État.

Sur les réseaux sociaux, et principalement Facebook, nombreux étaient les socionautes à souligner « l’honnêteté » ou « l’intelligence » de Marc Ravalomanana. D’autres ne pouvaient s’empêcher de le comparer avec l’actuel chef d’État Andry Rajoelina.

Certains estiment que l’interview est réussi pour Marc Ravalomanana, qui ne s’est pas laissé démonter face à l’avalanche de questions des 2 journalistes. Le président du TIM a montré qu’il savait encaisser et répliquer. Il a montré le visage d’un dirigeant honnête et intègre. « Ce président possède une qualité rare : la franchise » soulignent les internautes.

D’autres regrettent que les questions politiques aient été trop présentes, prenant parfois le pas sur le fond du débat pourtant consacré au Coronavirus. Ainsi, certains détracteurs évoquent un règlement de compte de la part de Marc Ravalomanana.

Quoi qu’il en soit, si Marc Ravalomanana voulait une interview qui montre sa connaissance des dossiers liés au covid-19, l’opération est en partie réussie. Nul doute que l’ancien président de la République a séduit bon nombre de Malgaches.

N’hésitez pas à revisionner l’intégralité de l’interview de Marc Ravalomanana.

 

Article connexe :

 

Coronavirus : Comment se diagnostiquer sur internet ?

 

Le covid-19 profite aux sectes religieuses à Madagascar !

 

La chloroquine pour soigner le coronavirus ?

 

Coronavirus : notre crainte est plus contagieuse que le virus !

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *