vih sida madagascar

Journée internationale contre le SIDA : fantatrao ve ny tenanao ?

Le 1er décembre, c’est la journée internationale de lutte contre le SIDA. Nous sommes à notre 30e édition cette année. Le thème de cette année c’est : « Connais-tu son statut ! » (fantatrao ve ny momba anao ? ). À Madagascar, le taux de prévalence est en nette augmentation, d’où l’importance pour chacun de connaitre son état et de se protéger.

se protéger contre le sida

VIH/SIDA : les chiffres dans le monde et à Madagascar

Actuellement, le VIH/SIDA a fait 35 millions de victimes dans le monde et rien qu’en 2017, on a recensé 940 000 décès. En Afrique, les statistiques de l’OMS dévoilent près de 26 millions de personnes vivant avec le VIH. Si, toujours selon les statistiques, 75% des PVVIH ou Personnes Vivant avec le VIH connaissent leur état, 25% ne sont pas au courant et transmettent sans le savoir le virus à leur(s) partenaire(s).

À Madagascar, les chiffres sont alarmants. La Grande Ile a compté en décembre 2017 31 000 personnes séropositives, soit un taux de prévalence de 0.2%. 80% de ces PVVIH suivent des traitements antirétroviraux. En 2017, le nombre de personnes atteintes du VIH/SIDA a doublé pour passer à 53 000 personnes (source : Info Réunion).

 

Pourquoi faire un dépistage ?

« Connais ton statut ! » : c’est le slogan de la journée internationale de lutte contre le SIDA cette année 2018, un rendez-vous annuel pour inviter le plus grand nombre à se dresser contre ce fléau. Par ce statut, tout le monde est encouragé à se faire dépister. Un dépistage précoce permet en effet une prise en main optimale, donc un meilleur traitement. Il est à noter que le VIH/SIDA n’est plus une maladie mortelle puisqu’il existe actuellement des traitements qui garantissent aux PVVIH la même espérance de vie qu’une personne « normale ».

lgbt madagascar

1er décembre à Antananarivo : les évènements à retenir

Madagascar, depuis des années, célèbre cette journée internationale de lutte contre le SIDA.

Le Ministère de Santé organise son évènement au jardin d’Ambohijatovo (Antananarivo). Au programme, des animations artistiques, mais surtout des dépistages gratuits, des ateliers, des stands et des séances de questions/réponses concernant les IST/MST et le VIH/SIDA.

La communauté LGBT, une communauté à risque, n’est pas en reste. L’ONG Réseaux Madagascar Solidarité LGBT et PSI Madagascar organisent leur propre évènement au CFM Anosy. Une occasion pour se faire dépister et bénéficier de conseils utiles sur les moyens pour se protéger ou vivre avec le VIH/SIDA.

 

Toujours se protéger

Même si des traitements médicaux existent pour lutter contre les infections du VIH/SIDA, il est toujours important de se protéger. Ainsi, à chaque rapport « à risque » il est conseillé d’utiliser un préservatif. D’ailleurs, jusqu’à ce jour, la capote est le seul moyen d’éviter la transmission du virus.

Alors, sortons couverts !

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *