Manifestation 21 avril 2018

Manifestation du 21 avril 2018 : les Malagasy ont le droit de s’exprimer !

Les Malagasy ne s’opposent pas au régime politique actuel. Au contraire,  ils doivent le compléter pour une démocratie vivante. Les citoyens ont le droit et même le devoir de s’exprimer sur tous les sujets qui les concernent.

La corruption et la dictature sont deux choses auxquelles proteste formellement le peuple malagasy. Pourtant, on constate ces derniers temps, même indirectement, l’atteinte à la liberté d’expression. Beaucoup se plaignent de la dérive démocratique dans le pays. La mobilisation des forces de l’ordre dès la moindre manifestation est devenue une chose courante dans le quotidien des Malagasy. Par ailleurs, certains dirigeants semblent ignorer la limite de leurs prérogatives.

Un évènement marquant pour la démocratie à Madagascar ?

La suspicion de corruption au sein de l’Assemblée nationale a été la goutte de trop ! Les Malagasy ont décidé de lutter pour leurs droits. Le combat a été ouvert par la diaspora qui a organisé une manifestation à La Réunion afin de sonner la cloche.

Demain, 21 avril, une rencontre sera organisée par les députés d’Antananarivo Renivohitra, appartenant à l’opposition au parvis de l’hôtel de ville d’Analakely. D’après leurs dires, ils ont décidé de rendre compte publiquement les 4 sessions extraordinaires qui se sont déroulées à l’Assemblée nationale. Cet évènement sera aussi l’occasion de revendiquer la légalité de la liberté d’expression dans le pays.

>> Article connexe >> : Le ras-le-bol des Malagasy face à la hausse des prix !

La crainte de l’État

Le préfet de police d’Antananarivo a lancé une menace d’arrestation contre les manifestants qui voudront participer à un meeting non autorisé. Le non-respect des procédures serait la raison de cette interdiction.

Par ailleurs, les bruits ont circulé dans la ville selon lesquelles des personnes malintentionnées auraient mobilisé des “gros bras” pour semer le trouble. Malgré ces obstacles, les députés ont affirmé qu’ils ne reculeront devant rien, la manifestation aura lieu coûte que coûte.

Le ras-le-bol du peuple leur motivera-t-il à y aller ? Ou bien les Malagasy auront-ils peur d’une autre journée “noire” ?

Partagez l'article :

Mada Actus Info

Découvrez quotidiennement les actualités qui font le "buzz", les interviews, les insolites, les astuces pratiques... Mada-actus.info : le site d'actualité et d'infos pratiques sur Madagascar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *