5 et 6 avril 2019 : Place aux festivités du Nouvel An malagasy !3 minutes de lecture

5 et 6 avril 2019 Place aux festivités du Nouvel An malagasy !

Tout Madagascar et même la diaspora accueillera, ce vendredi et samedi (5 et 6 avril 2019), l’arrivée du Nouvel An malagasy. « Ces dates ont été choisies puisqu’elles coïncident avec la nouvelle lune et les étoiles de l’Alahamady », précise Hasina Razafindrakoto, un membre du comité du Taombaovao Malagasy. Cette année, les festivités seront placées comme toujours sous le signe du pardon mutuel, de la réconciliation et du FIHAVANANA.

Nouvel An malagasy, un rendez-vous incontournable !

Défilés, lampions, sons des tambours, dans un déluge de blanc, rouge et vert… Les Malagasy, y compris la diaspora, célébreront le Nouvel An malagasy, devenu depuis 20 ans une date immanquable du calendrier. Le samedi 6 avril clôturera en apothéose les festivités, qui commenceront le 5 avril. Première journée marquée par la cérémonie du « Fidiovana » ou Bain royal qui symbolise le pardon mutuel, la réconciliation et le renforcement du Fihavanana. Ce vendredi sera également accentué par l’allumage du feu sacré à 13 h à Ambohidrabiby en hommage au roi Ralambo qui initia cette célébration. L’« Afo tsy Maty » sera ensuite allumé dans plusieurs sites de l’île, que ce soit dans la capitale ou dans les régions côtières. Parmi les lieux de célébration à Antananarivo figurent notamment Tahala Raharihasina, Ambohimangakely, Andramasina et Mahamasina.

Le soir venu, une veillée se déroulera, durant laquelle petits et grands s’égayeront au rythme des tambours et des sifflets. Ce rituel symbolise la fête des Lumières instituée par nos ancêtres, à qui nous devons le noble héritage de notre grande patrie.

Le samedi 6 avril 2019, durant le jour de célébration, se dérouleront 3 rites :

  • La « bénédiction » ou « Fafy rano »
  • Le partage du riz cuit au lait et arrosé de miel ou « tatao »
  • Et enfin le partage de la gerbe de riz « Zara hasina »

Article connexe : Les origines du Nouvel An Malagasy

Envie de célébrer le Nouvel An Malagasy ? Voici le programme des festivités !

Antananarivo est la ville où la fête du Nouvel An Malagasy sera sans doute la plus remarquée. Mais ce qui est sûr, c’est que la Grande Ile tout entière sera mobilisée pour l’occasion.

A Tana, par exemple, de nombreuses associations à l’instar de l’Alliance Française organisent plusieurs jours d’activités.

N’hésitez pas à consulter le programme des festivités en tapant « taombaovao malagasy » sur Facebook ou à vous renseigner auprès des associations.

Le Nouvel An malagasy devrait être décrété jour férié !

De plus en plus de Malagasy veulent aujourd’hui célébrer le Nouvel An malagasy. Ainsi, des descendants d’Ambohitrabiby ainsi que des membres du comité ont lancé une campagne pour demander aux autorités de déclarer le vendredi 5 avril à partir de midi jour férié pour toute la population. La campagne a commencé par un statut Facebook publié le 22 février et relayé massivement par les internautes malagasy. « Les citoyens malagasy ne peuvent pas célébrer le Nouvel An malagasy avec dignité et dans la joie puisque ce n’est pas un jour férié officiel. Les cours, par exemple, qui ont lieu le vendredi privent les étudiants de cette joie » s’insurge un professeur de Malagasy dans un Lycée public d’Antananarivo.

En espérant que cette demande trouvera un accueil favorable auprès de notre actuel président et du ministre de la culture.

À noter que cette fête est un rendez-vous pour tous les Malagasy, et pas seulement un rassemblement communautaire. Il s’agit d’une célébration folklorique et sans connotations religieuses, ce qui veut dire chacun de nous devrait y participer. Oublions nos soucis, enterrons nos querelles et profitons de cette date pour renforcer notre cohésion et notre joie de vivre, dans cette période difficile.

Vive la patrie, vive Madagascar !

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *