Rocade de la Francophonie Les automobilistes et les motards se plaignent des casseurs de vitesse

Ralentisseurs de vitesse sur la rocade de la Francophonie : Les motards et les automobilistes se plaignent !

Bien qu’ils soient indispensables pour calmer les « fous de la route », les casseurs de vitesse pénalisent parfois les chauffeurs, les usagers et les véhicules.

Embouteillage, insécurité,  inconfort et usure des véhicules… les usagers et les riverains se plaignent aujourd’hui de la mise en place de 3 ralentisseurs de vitesse par le Ministère des Travaux publics sur la rocade de la Francophonie, sur la voie vers Ankazomanga.

Des risques de « bike-jacking » à cause des ralentisseurs

Le « bike-jacking » ou pratique de « vol par agression » est actuellement une technique désormais très répandue à Antananarivo. Dissimulés, les agresseurs attendent leur « proie » (un motard au guidon d’une moto) à proximité du casseur de vitesse. Lorsque le motard ralentit au niveau de ce dernier, les voyous se précipitent sur lui et le rouent de coups. Profitant de l’effet de surprise, ils s’enfuient ensuite avec le véhicule.

Article connexe : les terres de Tuléar volées par les Chinois !

Avec ces 3 casseurs de vitesses installés par le Ministère des Travaux publics sur la rocade de la Francophonie, nul doute que le soir venu, cette route appartiendra aux junkies et aux assaillants qui n’hésiteront pas à agresser  toute personne qui croiseront leur route. D’autant plus que cet axe routier est dépourvu d’éclairage rendant la visibilité relativement précaire pour les motos et les voitures. Actuellement, il est déconseillé de rouler sur cette zone classée rouge au-delà de 19 heures.

Article connexe : JIRAMA : le ras-le-bol de la population face à la hausse des prix !

Problèmes d’embouteillage

Sur les réseaux sociaux, un grand mécontentement a été constaté et la situation est en train de se dégénérer. Ces 3 dispositifs ont notamment commencé à engendrer un embouteillage. À noter que si la durée de trajet sur la rocade de la Francophonie pouvait auparavant se faire en 3 minutes, aujourd’hui, il en faut plus de 7.

Même s’ils ont été instaurés dans une volonté sécuritaire, ces casseurs de vitesses présentent quelques inconvénients qu’il est nécessaire de prendre en compte !

Partagez l'article :

Mada Actus Info

Découvrez quotidiennement les actualités qui font le "buzz", les interviews, les insolites, les astuces pratiques... Mada-actus.info : le site d'actualité et d'infos pratiques sur Madagascar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *