lémuriens de madagascar

Réchauffement climatique : la faune et la flore malagasy menacées

Comme son nom l’indique, le réchauffement climatique  (ou réchauffement planétaire) est  un accroissement de la température des océans et de l’air. Ce phénomène est causé par une grande quantité de chaleur confinée à la surface de la Terre qui induit la modification des conditions climatiques.

Ce changement, ô combien désastreux, présente des conséquences menaçantes sur la flore et la faune du monde entier ! Madagascar, notre cher pays, est notamment en train d’en payer le prix ! En effet, avec cette altération des conditions environnementales, 25% des espèces animales et végétales  de la Grande Ile pourront s’éteindre dans les années 2080. Le verdict est sans appel pour les scientifiques !

Répercussion du réchauffement climatique sur la faune et la flore de Madagascar

Le changement climatique commence à exercer un impact négatif sur le microcosme malagasy :

Les oiseaux, amphibiens et plantes qui s’éteignent à petit feu

Selon le rapport international de WWF intitulé  « La vie sauvage dans un monde en réchauffement », sorti, le 14 mars 2018, le risque d’extinction des reptiles, des amphibiens et des plantes est plus élevé à cause de l’accroissement de température de 2°C. Par contre, seulement 7% des espèces de mammifères et 14 % des oiseaux seront passible de disparaitre dans les environs de 2080.

rollier terrestre madagascar
Un rollier terrestre de Madagascar, une espèce à la fois très rare et extrêmement difficile à approcher

Quid de nos lémuriens ?

Les lémuriens, fleurons du tourisme et de la faune malagasy, risquent, quant à eux, de connaitre une extinction  imminente si la température de notre planète accroit de 2°C à 4°C. En effet, selon une étude menée en 2015, la population de 57 espèces de lémuriens pourrait se réduire de 60%.

Sifaka de madagascar
L’un des primates les plus menacés de la planète : le “Sifaka soyeux”

D’après les scientifiques, le parc national de Masoala, la rivière Mangoky ainsi que la zone protégée d’Ankarafantsika seront, d’ici peu, les seuls refuges climatiques possibles pour ces animaux.

>> Article connexe >> : Zoom sur la prison la plus dangeureuse de Madagascar !

D’où vient le réchauffement climatique?

Il n’est pas nécessaire d’être un docteur en environnement ou un scientifique pour comprendre que les activités humaines contribuent à ce phénomène désastreux. Lorsque nous utilisons du charbon, du gaz et autres énergies fossiles pour faire fonctionner nos usines, faire rouler nos véhicules, nous rejetons du gaz carbonique dans l’atmosphère. L’élevage du bétail et l’exploitation des forêts tropicales induisent également une influence considérable sur la température et le climat de la terre.

Ces activités, extrêmement nocives pour l’environnement, libèrent le gaz à effet de serre qui favorise le réchauffement de la planète.

Bon nombre de ces gaz sont naturellement présents dans notre atmosphère. Malheureusement, l’activité humaine augmente la quantité de certains d’entre eux, particulièrement :

  • le dioxyde de carbone (CO2),
  • les gaz fluorés,
  • le protoxyde d’azote,
  • et le méthane.

Comment lutter contre le réchauffement climatique ?

Sachez qu’il existe de nombreuses solutions pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et ainsi lutter contre le réchauffement climatique.

1.      Changez vos habitudes de transport

La consommation d’énergie pour les transports est responsable d’une part importante de la contamination de l’air. Sachez que l’utilisation de carburant induit 35% des émissions de dioxyde de carbone. Pensez, ainsi, à recourir aux modes de transport non motorisés (marche, vélo…) ou les transports en commun (bus) pour les petits trajets quotidiens.

2.      Achetez des produits plus respectueux

En ce qui concerne les produits alimentaires, portez votre choix vers les produits locaux. En effet, il est indispensable de privilégier des fruits et des légumes qui demandent moins d’énergie pour être fabriqués ou poussés.

3.      Réduisez votre consommation d’électricité

Plus vous consommez de l’électricité, plus vous produisez de l’énergie, responsable de l’émission du gaz à effet de serre. Pour ce faire, évitez autant que possible l’utilisation d’appareils électroménagers à forte consommation. Préférez également les ampoules fluocompactes que leurs homologues à incandescence. Les appareils en veille( télé, lecteur DVD…) peuvent, en outre, augmenter votre facture de JIRAMA. Pensez, ainsi, à les éteindre lorsque vous n’en avez plus besoin.

4.      Triez vos déchets

Saviez-vous que vous pouvez fabriquer votre propre compost à partir des épluchures ? À Madagascar, la valorisation des déchets n’a pas encore sa place alors qu’elle permet de limiter la quantité d’ordures déposées en décharge qui produit une quantité impressionnante de gaz à effet de serre.

5.      Réduisez votre consommation d’eau

Vous demandez-vous quelle serait la relation entre l’utilisation excessive d’eau et le réchauffement climatique ? Sachez que l’épuration d’eau requiert l’utilisation d’énergie, qui comme vous le savez désormais, est responsable de la production de gaz à effet de serre. Il est donc indispensable de connaitre toutes les astuces pour réduire sa consommation d’eau.

Partagez l'article :

Mada Actus Info

Découvrez quotidiennement les actualités qui font le "buzz", les interviews, les insolites, les astuces pratiques... Mada-actus.info : le site d'actualité et d'infos pratiques sur Madagascar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *