Vrais permis et carte grise biométriques : enfin disponibles2 minutes de lecture

permi biometrique madagascar

Le Ministre de l’Intérieur, Monsieur Tianarivelo RAZAFIMAHEFA, a annoncé ce 24 mai le début de la délivrance des vrais nouveaux permis et carte grise biométriques. Des documents, qui répondent aux normes internationales, selon toujours les termes du Ministre. Nous allons donc vers la fin de l’interminable polémique sur l’arnaque à grande échelle qui a défrayé la chronique l’année dernière concernant les vrais faux permis de conduire.

Les vrais documents enfin disponibles

A partir de la semaine prochaine, les nouveaux permis de conduire et carte grise seront donc délivrés auprès du centre immatriculateur d’Ambohidahy. Selon le Ministre Tianarivelo RAZAFIMAHEFA, ces nouveaux documents officiels sont aux normes internationales.

Ceux qui détiennent les vrais faux permis biométriques délivrés courant 2016 – 2017 sont les prioritaires. L’échange sera gratuit, toujours selon les dires du Ministre. Une simple présentation de la quittance suffit pour obtenir le nouveau document avec un délai de délivrance de 72 heures. Toutefois, l’Etat malagasy a fixé un délai jusqu’au 20 janvier 2020 pour cette gratuité.

A partir de cette date, la délivrance des nouveaux documents officiels est ouverte à tout le monde.

Pour changer les anciens permis « rose » par les nouveaux, il faudra débourser un droit de 38 000 ariary et 74 000 ariary pour la carte grise.

A lire aussi : Madagascar, un des pays les plus corrompus au monde

Et pour l’arnaque ?

Beaucoup de Malagasy, surtout ceux qui ont perdu leur temps, leur argent et victimes de cette grande magouille d’Etat sur les vrais faux permis de conduire, se posent encore la question : l’affaire sera donc classée ? Les responsables – à tous les niveaux – ne seront donc pas poursuivis par la loi ? Une autre preuve du culte d’impunité à Madagascar ?

En effet, en 2015, l’Etat a annoncé que les permis à délivrer seraient aux normes internationales, lisibles partout dans le monde grâce au QR Code. Alors que c’était loin d’être le cas. Il ne s’agissait que d’un bout de plastique, n’ayant rien à avoir avec les permis délivrés dans les autres pays. Un vrai mensonge d’Etat et un permis qui ne tient pas la route.

Espérons que le régime d’Andry Rajoelina montrera l’exemple en prenant les mesures nécessaires pour que les initiateurs de cette grosse arnaque répondent de leur acte. Que justice soit faite !

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *