La biographie de Charles Aznavour avec Mada-Actus.Info

La biographie de Charles Aznavour avec Mada-Actus.Info

Charles Aznavour, retrouvé sans vie dans sa baignoire, est décédé à cause d’un œdème pulmonaire à la suite des résultats de l’autopsie réalisée aujourd’hui. Sa disparition dans la nuit du lundi 1er octobre, à l’âge de 94 ans, laisse un grand vide dans l’univers de la chanson française. Mada-Actus.Info a retracé l’exceptionnel parcours de ce chanteur, interprète, acteur et ambassadeur !

Charles Aznavour

Métier : Chanteur, acteur, écrivain, ambassadeur de l’Arménie

Nom réel : Shahnourh Varinag Aznavourian

Signe : Gémeaux

Date de naissance : 22 mai 1924 (âge : 94 ans)

Date de décès : 1er octobre 2018

Pays : France

Genre musical : Ballade, chanson française

Discographie

Durant ses 72 ans de carrière, Charles Aznavour a enregistré plus de 1200 chansons traduites dans 8 langues différentes. Le chanteur a vendu au total 180 millions de disques, ce qui lui a valu 18 disques d’or en France, 4 au Royaume-Uni, 5 au Canada et 2 aux Pays-Bas.

De ses débuts jusqu’à son succès

Shahnourh Varinag Aznavourian de son vrai nom est né le 22 mai 1924 dans le 6e arrondissement de Paris.

Fils d’Arinag Aznavourian et de Knar Baghdassarian, il a grandi au sein d’une famille d’artistes. Son père, baryton et sa mère, comédienne, élève Charles et sa sœur aînée Aïda dans une vie de musique et de théâtre.

Rattrapé par la fibre artistique familiale, il choisit comme nom de scène Aznavour et fait ses débuts au Théâtre du Petit Monde. Il entre ensuite dans la compagnie théâtrale de Jean Dasté.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, la famille Aznavour, parents et enfants, ont réfugié des juifs et des Arméniens dans leur humble appartement parisien.

En 1946, il est remarqué par Edith Piaf, subjuguée par son talent. Elle lui persuade alors d’accompagner dans sa tournée en France et aux États-Unis. Toutefois, il vit dans l’ombre de la chanteuse durant 8 longues années. Il devient à la fois chauffeur, secrétaire et confident d’Edith Piaf. Pour la petite anecdote, c’est cette dernière qui lui persuade de faire une rhinoplastie en 1950, Charles étant complexé par son grand nez.

Lors d’une tournée au Maroc en 1953, le jeune homme trouve sa voie lorsqu’il monte au Jardin d’Hiver de Casablanca. Le succès est vite au rendez-vous puisqu’il ne tarde pas à déclencher l’hystérie lors de ses performances sur scène.

C’est lors de sa conquête de l’Afrique du Nord que Charles est remarqué le directeur du Moulin-Rouge Jean Baudet, qui n’hésite pas à l’engager.

En 1954, il se produit pendant 3 mois dans le fameux cabaret parisien. Les années suivantes, le chanteur sera régulièrement à l’affiche de l’Olympia, assurant les premières parties.

C’est en 1960, avec la chanson « Je m’voyais déjà » qu’il devient un chanteur emblématique. Les années qui suivent sont marquées par les tubes : Il faut savoir (1961), La mamma (1963), Et pourtant (1963), Hier encore (1964), For Me Formidable (1964), La Bohème (1965), Emmenez-moi (1967)…

En parallèle avec sa carrière de chanteur, il collabore avec Johnny Hallyday et Sylvie Vartan pour qui il écrit 2 tubes planétaires : Retiens la nuit (1961), La plus belle pour aller danser (1963)

Au cours des années 1970, Charles Aznavour enchaine les titres français et les traductions anglaises. Sa chanson « She » remporte notamment un vif succès au Royaume-Uni.

En 1988, l’Arménie est touchée par un terrible séisme qui dévaste la région de Spitak. Charles Aznavour a joué un rôle essentiel dans les collectes de fonds en faveur de son pays d’origine. Avec une horde d’artistes français, il enregistre une chanson « Pour toi Arménie » afin d’aider financièrement les sinistrés.

Si ses homologues de la vague yéyé envisagent la retraite dans les années 90, ce monument de la chanson française continue d’enchaîner disques et les concerts à travers le monde. À 87 ans, il amorce une série de 22 concerts à l’Olympia.

Activités annexes

Parallèlement, Charles Aznavour a fait de nombreuses incursions au cinéma, 80 films et téléfilms en tout. Parmi les plus célèbres : Tirez sur le pianiste (1960), Dix petits nègres (1974), Le Tambour (1979), Les Fantômes du chapelier (1982), Die Fledermaus (1984), Ararat (2002).

Le 26 décembre 2008, le président de la République d’Arménie, Serge Sargsian, lui donne la citoyenneté arménienne. L’année suivante, il occupe le poste d’ambassadeur d’Arménie en Suisse.

Vie privée

Côté vie privée, en mars 1946, Charles épouse Micheline Rugel Fromentin. Elle lui donne 2 enfants : Seda et Charles. Après plusieurs années de mariage, Charles et Micheline divorcent. Charles s’unit ensuite à Evelyn Plessis, avec qui il a un fils, Patrick, mort à l’âge de 25 ans, avant de retrouver l’amour au bras de la Suédoise Ulla Thorsell. Ils se marient le 11 janvier 1967. De cette union sont nés 3 enfants : Katia, Misha et Nicolas.

Le 1er octobre 2018, Charles Aznavour décède à l’âge de 94 ans dans sa villa des Alpilles. Il est retrouvé sans vie dans sa baignoire. Le lendemain, le procureur de la République de Tarascon a révélé les résultats de son autopsie. Ce monument de la chanson française a succombé à la suite d’un œdème pulmonaire.

Dans l’un de ses tubes « J’abdiquerai », il parle de la mort en plaisantant avec ironie de son statut de monument de la chanson. « S’il me reste encore un beau spectacle à faire, un bel enterrement flatterait mon ego » dixit Charles Aznavour.

Partagez l'article :

Mada Actus Info

Découvrez quotidiennement les actualités qui font le "buzz", les interviews, les insolites, les astuces pratiques... Mada-actus.info : le site d'actualité et d'infos pratiques sur Madagascar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *