#deletefacebook

Scandale Cambridge Analytica : Serait-ce la fin de Facebook ?

Le fameux hashtag #DeleteFacebook envahit aujourd’hui le web. Plusieurs utilisateurs ont décidé de supprimer leurs comptes Facebook suite au scandale du « Cambridge Analytica » qui a relevé le danger que représente ce réseau social face aux données personnelles de ses usagers.

#Deletefacebook

Depuis maintenant plusieurs jours, des milliers d’utilisateurs du réseau font courir à travers le monde le hashtag #deletefacebook. L’objectif est d’exhorter tous les usagers de Facebook à supprimer leurs comptes suite à cette erreur monumentale et les dangers auxquels cela leur présente.

Aussi, Steve Wozniak, un des cofondateurs d’Apple a rejoint la campagne. Selon ses dires, à travers son statut Facebook, il est temps de supprimer son compte. Bon nombre de stars ont également posté le hashtag, parmi eux, le célèbre acteur Jim Carrey. Certains internautes ont même décidé de se désinscrire d’Instagram qui, rappelons-le, appartient à Facebook.

>> Article connexe >> : Les réseaux sociaux, un fléau pour les adolescents !

Cambridge Analytica, c’est quoi ?

Le Cambridge Analytica est une entreprise britannique accusée d’avoir exploité les données personnelles de milliers d’utilisateurs Facebook. En mars, un certain Canadien du nom de Christopher Wyle a déclaré dans des revues américaines que cette société aurait volé les données personnelles de millions d’utilisateurs Facebook et les aurait exploitées afin de favoriser la victoire de Donald Trump aux élections présidentielles.

Ce scandale serait même une affaire mondiale, car la firme aurait également influencé les Britanniques en faveur du Brexit et aurait joué un rôle dans les élections au Kenya. De plus, pas moins de 200 000 comptes français auraient été victimes.

D’après les explications, cette entreprise accède aux données via un questionnaire psychologique soumis aux utilisateurs.

>> Article connexe >> : L’ex-présidente de la Corée du Sud emprisonnée pour corruption

Mark Zuckerberg présente ses humbles excuses

Le cofondateur et PDG de Facebook admet la faille de sécurité sur son réseau social. Face à ce scandale, ce dernier a présenté ses excuses auprès de tous les usagers de Facebook victimes de cette indignation.

Aux dernières nouvelles, Facebook a annoncé que le nombre de comptes dont les données ont été soustraites s’élève à 87 millions à travers le monde entier. Jusque-là, la firme a connu une perte de plusieurs dizaines de milliards en bourses, et cela sans tenir compte des poursuites auxquelles elle fait l’objet.

Partagez l'article :

Mada Actus Info

Découvrez quotidiennement les actualités qui font le "buzz", les interviews, les insolites, les astuces pratiques... Mada-actus.info : le site d'actualité et d'infos pratiques sur Madagascar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *