Auto-tune : un ravage pour la musique malagasy3 minutes de lecture

ravage auto-tune musique malagasy

Auto-Tune peut être défini comme le Photoshop de la voix. Ce logiciel permet en effet de corriger les fausses notes, les imperfections de la voix. Il est en train de tuer petit à petit la vraie et bonne musique, au grand dam des mélomanes.

Ce son robotique qu’on entend dans les tubes du moment, c’est le produit d’Auto-Tune. Et parmi la nouvelle génération d’artistes malagasy, nombreux sont ceux qui ne jurent que par lui. Même si on chante comme une casserole (ou « feon-kadradraka »), on peut se faire passer pour un.e grand.e chanteur.se

 

L’histoire d’Auto-Tune

Selon des statistiques, plus de 90% des grands labels de productions internationales utilisent le logiciel de correction vocale. Une vraie tendance donc pour les pseudo chanteurs flémmards. Pourtant, Auto-Tune n’a pas été inventé par un ingénieur du son ou le fruit de la commande d’un label. Il a été créé pour l’industrie pétrolière par un certain Andy Hildebrand. Le but du logiciel : repérer les nappes souterraines grâce à des ondes acoustiques. Il a été ensuite utilisé par des studios audios pour analyser les ondes vocales pour les corriger ensuite.

A lire aussi : A la découverte du « hira gasy »

Auto-tune : la grande triche

Quand on choisit d’être chanteur.euse, le minimum est savoir chanter. Ce n’est pas pour rien que les vrais.es sont toujours accompagné.es d’un.e coach vocal ou suivent de cours de chant. Leur but : bien chanter et chanter juste. Auto-Tune crée un raccourci et il n’y a aucun effort à fournir. Même si notre voix n’a aucune harmonique, même si les notes ne sont pas justes, même si on n’a aucune notion sur les techniques de chant, ce logiciel permet de tout résoudre et faire passer n’importe quel mauvais chanteur pour un bon. De la triche, du faux.

De plus, avec Auto-Tune, il est difficile de capter l’émotion dans la voix d’un.e chanteur.euse. Oui, comment peut-on déceler l’émotion dans une voix de robot ?

Découvrez dans cette vidéo la voix avec et sans auto-tune. 

Quel avenir pour la vraie et bonne musique malagasy ?

Auto-tune est déjà en train de faire du ravage dans la musique malagasy. Sur 10 artistes passant sur les ondes, plus de la moitié se distinguent par cette voix robotique et nasillarde.

La voix totalement auto-tunée de Tsota dans son dernier tube « Mahazo tsirony »

L’on sait déjà que la musique malagasy tend actuellement vers la médiocrité à cause de la course à la célébrité des jeunes artistes. La situation est aggravée par ce logiciel de tricherie. Les « chanteurs » [nous mettons entre guillemets, car on ne peut pas considérer un vrai chanteur en tant que tel s’il corrige ses imperfections avec un logiciel] ont la tâche facilitée. Ils peuvent chanter faux sans problèmes, ils ne peuvent plus se soucier des différentes techniques de chant. Auto-tune est là pour tout camoufler. Quant au résultat… C’est un autre grand sujet de discussion.

Heureusement que des artistes, de la nouvelle génération, se distinguent par leur performance vocale. Ils mettent en valeur la qualité de leur musique, de leur voix et de leur maîtrise technique. Qu’on les pousse et qu’on les mette en avant !

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *