Le come-back de « Tana in love »2 minutes de lecture

tana in love 2017

Tana in love est revenu sur le devant de la scène le 30 juillet 2017 au Palais des Sports après 10 ans d’absence, au grand bonheur de ses fans.

Piqure de rappel sur « Tana in love »

« Tana in love » est en quelques sortes « Les enfoirés », mais en « made in Madagascar ». Ainsi, bon nombre d’artistes provenant de divers horizons musicaux chantent tous en chœur le temps d’une soirée pour promouvoir l’art musical Malagasy. Cet événement tant attendu a été orchestré par Mana Event, Ilomboaary Vision et Mi’Ritsoka Production.

Toujours dans les mémoires mêmes après une absence de 10 ans

Après une absence de près de 10 ans, « Tana in love » et ses artistes de pop urbaine, hip-hop, rock, jazz et variété Malagasy renouent avec la scène tananarivienne, et ce pour le plus grand bonheur de leurs fans. Pour son come-back, les organisateurs ont choisi comme les précédentes éditions le Palais des sports de Mahamasina, le 30 juillet 2017 dernier.

Tana in Love

Tana : plus amoureux que jamais

Ce retour en force sur la scène tananarivienne a spécialement provoqué une superbe ambiance comme le sont les concerts de « Tana in love », à la fois touchants et fous, riches en émotion et plein de mots doux envers les fans. Les artistes sont venus présenter les derniers succès de ces dernières années.

On se souvient plus particulièrement de la performance de Noely Sakelidalana qui a reprit « Tania », un titre célèbre du chanteur Rak Roots. Luc a également fait parler de lui en interprétant des titres de Nabaoh. La belle Stéphanie, quant à elle, s’est donnée à cœur joie pour fredonner les chansons de Ny Ainga. Bref, 28 artistes dont Bodo, Elsie, Iary, Inah, Lilie, Mahery, Tovo J’Hay, Princio, Goth, Poon, Bolo et Nanie ont fait exploser la scène durant cette nouvelle édition.

Articles similaires :

Le 1er vendredi du mois d’Aout : La journée mondiale de la bière

La « Fier-Mada » 2017 : un événement à ne pas manquer !

Mamy Rakotoarivelo : Paix à son âme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *