« Mampijaly jean » : vers une polémique inutile

Gangstabab vient de jeter encore une fois un pavé dans la mare avec son nouveau titre : « Mampijaly jean ». Un single que les conservateurs malagasy ne vont certainement pas apprécier. Zoom sur ce buzz.

Un commentaire négatif parmi tant d’autres concernant ce nouveau titre de Gangstabab

L’auteur du titre à polémique « Atosika tsara » fait encore parler de lui avec son dernier opus « Mampijaly jean ». Gangstabab livre en effet dans ce nouveau titre ses points de vue [ironiquement] sur la manière dont certaines femmes s’habillent : [trop] sexy et provocatrices dans leurs pantalons – ou short – en jean’s [ultra] moulants.

Un accueil prévisible

Avec ce dernier single, Gangstabab crée une nouvelle fois une [inutile] polémique et les avis sont pour la plupart prévisibles. Selon les gardiens des « valeurs » de la société malagasy, les conservateurs, « Mampijaly jean » dépasserait les bornes. Le thème évoqué est « tabou » et va à l’encontre de la « sagesse » malagasy. Oui [malheureusement], tout ne peut pas être dit au grand jour dans la société malagasy.

Quoi qu’il en soit, le titre fait parler beaucoup de lui dans le microcosme du web malagasy avec déjà, après une journée de mise en ligne, 35 000 vues, 1 600 « j’aime », 463 partages et plus de 300 commentaires.

Quête d’un simple buzz ou un réel message éducatif ?

En réponse à ses remarques négatives, Gangstabab assume. Il dit qu’il faut secouer la société malagasy face à ce qui va de travers, et ce, à tous les niveaux et sur tous les aspects. Et il le fait à sa manière, quitte à choquer les autres. D’ailleurs, il a déjà atteint son objectif : provoquer des réactions et des réflexions.

Le message est passé dixit Gangstabab

Certains pensent qu’il crée des titres à polémiques pour simplement faire parler de lui. D’autres estiment par contre qu’il fait bien les choses à être « cash » et « clash », face à une société malagasy hypocrite et encore archaïque. À chacun son point de vue à ce sujet.

La réaction d’une clasheuse sur Facebook

Quoi qu’il en soit, le paysage musical malagasy n’était plus ce qu’il était. Les paroles des chansons sont de plus en plus vides de sens et le rôle éducatif de la musique tend à être complètement oublié par les artistes.

Partagez l'article :

Mada Actus Info

Découvrez quotidiennement les actualités qui font le "buzz", les interviews, les insolites, les astuces pratiques... Mada-actus.info : le site d'actualité et d'infos pratiques sur Madagascar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *