Quand l’accord de pêche signé avec la Chine va-t-il être annulé ?2 minutes de lecture

Quand l’accord de pêche signé avec la Chine va-t-il être annulé ?

330 bateaux chinois, 240 jours de mer par an, 600 kg de prise journalière… nul besoin d’être un génie pour comprendre que cet accord de pêche avec un consortium chinois (Taihe Century Investments Development) va détruire nos ressources halieutiques et mettre en péril notre écosystème marin.

Ce n’est une surprise pour personne, la Chine est le plus gros pollueur de la planète. Le pays se vante pourtant d’être le plus grand investisseur mondial dans les énergies renouvelables et joue les bons élèves en matière d’environnement lors des sommets internationaux. Mais en Afrique, et surtout à Madagascar, c’est loin d’être le cas. En effet, pour un investissement de 2,7 milliards de dollars, l’Empire du Milieu est en train de réduire drastiquement les réserves en poissons de notre chère île.

L’actuel gouvernement prendra-t-il des mesures pour arrêter cet accaparement des ressources halieutiques, alors que le pays souffre d’un important déficit alimentaire ?

Un vrai massacre environnemental

Les signataires de ce contrat ont-ils réfléchi aux conséquences désastreuses de ce projet faramineux sur Madagascar et sa population ? Depuis cet accaparement de nos richesses maritimes (pour ne pas dire vol !), force est de constater que les méthodes de pêches effectuées par les bateaux chinois sont extrêmement dévastatrices, invasives et non sélectives.

Article connexe : 5000 ha de terres volés par des Chinois à Madagascar !

  • Raréfaction des ressources halieutiques malagasy
  • Destruction de la faune et la flore sous-marine
  • Pollution de la mer par les filets de pêche et les déchets en plastiques
  • Destruction de l’environnement, ce qui veut dire baisse de l’écotourisme
  • Extinction imminente du secteur d’activité des petits pêcheurs malagasy
  • Épuisement de l’apport en poissons sur le commerce local
  • Affaiblissement de l’économie malagasy en général

Voilà autant de répercussions tragiques dont nous ferons l’objet si ce projet n’est pas neutralisé.

Nul doute que notre actuel Chef d’État sait qu’il dirige l’un des plus beaux pays au monde. Il doit donc intervenir au plus vite avant qu’il ne soit trop tard. Nous espérons de tout cœur qu’il va entrer en scène rapidement et ce sens, revoir cet accord de pêche signé avec ce consortium chinois.

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *