6 conseils à suivre avant d’acheter une voiture d’occasion

Faible pouvoir d’achat oblige. Les Malagasy achètent plutôt les voitures d’occasion. Lors de l’acquisition, des pièges existent par contre. Voici nos conseils.

Acheter chez un professionnel ou un particulier

Acquérir une voiture d’occasion chez un professionnel vous offre une garantie mécanique d’au moins 3 mois. Ainsi, en cas de problèmes, vous pouvez obtenir par exemple un service après-vente gratuit, car la responsabilité contractuelle du vendeur est engagée.

Si vous comptez faire votre achat auprès d’un particulier, vous êtes exposé(e) à des risques. En effet, il est rare qu’un contrat soit établi entre vous et le vendeur. En cas de problèmes ou de vices cachés, vos marches de manœuvres sont limitées, voire inexistantes. De plus, si vous voulez engager des poursuites judiciaires, vous aurez des frais supplémentaires à débourser.

Par contre, acheter une voiture d’occasion auprès d’un vendeur particulier revient moins cher. Le choix vous appartient, et selon vos moyens.

Vérifier méticuleusement

Même si vous avez une certaine connaissance en mécanique, engagez un mécanicien de confiance pour checker l’état de la voiture que vous voulez acheter.

Voici les points que vous devez vérifier :

  1. La consommation.
  2. Le kilométrage.
  3. L’utilisation de la voiture.
  4. Rayures et état de la carrosserie.
  5. Les éventuels accidents.
  6. Les dernières réparations effectuées.
  7. État de l’équipement de la voiture.
  8. État du moteur.

Prenez également le temps d’examiner — de jour — la voiture dans les moindres détails.

Commencez par l’extérieur. Examinez ainsi les pneus, les phares, les rétroviseurs, la carrosserie, le toit et le dessous de la voiture. Après, passez par le capot. Vérifiez en premier le niveau d’huile.

Une fois ces étapes passées, allumez le moteur. Demandez au vendeur de le faire. Accélérez, klaxonnez, allumez les phares, les clignotants et les feux de détresse. Demandez au vendeur de quand date le dernier changement de batterie.

Vous pouvez continuer par l’intérieur. Essayez les commandes des essuie-glaces, des vitres, des éclairages, de la climatisation. Vérifiez aussi le réglage des rétroviseurs. N’oubliez pas la roue de secours. Elle doit être en excellent état.

Les documents obligatoires

Si vous voulez acheter une voiture d’occasion, votre vendeur doit vous fournir les pièces suivantes :

  1. La carte grise de la voiture.
  2. Le certificat de visite technique à jour.
  3. Le certificat d’assurance à jour.
  4. Un document attestant que le véhicule appartient au vendeur.
  5. Les documents nécessaires pour la mutation.

Vérifiez que tous ces papiers correspondent au véhicule que vous souhaitez acquérir (modèle, immatriculation, etc.).

Les tests

Le test a pour objectif de vérifier les qualités de la voiture à acheter. Faites quelques kilomètres donc, toujours avec un mécanicien de confiance. En conduisant sur différents types de routes, vous pouvez détecter d’éventuels vices cachés. Sillonnez ainsi les routes en ville, en périphériques et en campagne. Testez aussi le comportement du véhicule sur une route plate, une montée ou une descente, pendant les changements de vitesse, l’accélération et le freinage. Testez aussi la marche arrière.

Un vendeur honnête ne doit pas poser des problèmes concernant ces différents tests. S’il n’est pas enthousiaste, n’achetez pas la voiture.

A lire aussi : Comment réduire sa facture JIRAMA ?

Pas de précipitation

Comme il s’agit d’un achat important, ne vous précipitez pas ! Accordez-vous du temps pour réfléchir en pesant le pour et le contre. Méfiez-vous également des vendeurs trop insistants, parfois trop pressés pour vendre une voiture à problèmes.

Que faire en cas de vices cachés ?

Si la voiture d’occasion provient d’un professionnel ou d’un concessionnaire, elle est sous garantie. S’il s’agit d’une transaction de particulier à particulier, recontactez le vendeur. Normalement, il devrait mandater un expert pour déterminer si le problème est un vice caché ou datait après la vente. En cas de vices cachés, les frais devraient être à la charge du vendeur. Vous pouvez aussi demander un remboursement.

Partagez l'article :

Mada Actus Info

Découvrez quotidiennement les actualités qui font le "buzz", les interviews, les insolites, les astuces pratiques... Mada-actus.info : le site d'actualité et d'infos pratiques sur Madagascar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *