Prévention du Covid-19 : ne pas porter un masque est une « erreur fatale »3 minutes de lecture

Prévention du Covid-19 : ne pas porter un masque est une « erreur colossale »

Actuellement, la pandémie de coronavirus ne tardera pas à infecter plus de 1 million de personnes dans le monde (937 783 à ce jour). À Madagascar, le public s’interroge sur l’efficacité du masque en matière de prévention contre le covid-19 et autres virus respiratoires. Ce dossier vous apporte quelques éléments de réponse.

Le port de masque est-il indispensable pour se protéger du Covid-19?

OUI ! Le port de masque certifié est incontournable dans les espaces publics pour enrayer la propagation du coronavirus.

George Gao, directeur général du centre chinois de contrôle et de prévention des maladies, alerte la population mondiale dans une interview accordée au journal Le Monde.

« La grande erreur aux USA et en Europe est que la population néglige le port de masque. Ce virus se propage par les gouttelettes respiratoires. Les gouttelettes sont un vecteur de l’épidémie, d’où la nécessité du masque – le simple fait de parler avec une personne peut transmettre le covid-19. »

« La plupart des personnes infectées sont asymptomatiques : le port de masque empêche les gouttelettes porteuses du covid-19 de s’échapper et d’infecter les autres. »

L’efficacité des masques chirurgicaux et FFP2 contre le covid-19

Jusqu’à maintenant, aucune étude n’a été réalisée sur l’efficacité des masques chirurgicaux et FFP2 contre le covid-19.

Toutefois, de précédentes recherches ont analysé l’efficacité de ces dispositifs contre le SRAS, un virus cousin du covid-19. Résultat : les masques chirurgicaux étaient efficaces à 68 %, contre 91 % pour les FFP2. Ce qui nous amène à penser que le port de masque est incontournable pour prévenir les infections virales de ce type.

Régulièrement interrogés dans les médias à ce sujet, les autorités et les professionnels de la santé se contredisent sur la nécessité de porter un masque : si les uns affirment l’usage du masque par le grand public n’est pas recommandé et n’est pas utile, d’autres certifient que son port est indispensable pour le grand public afin de se protéger des micro-organismes dans un contexte d’épidémie.

Hélas, force est de constater que les pharmacies malgaches font face à une pénurie de masques.

Comment fabriquer un masque anti-coronavirus ?

Il faut savoir que les masques faits-maison ne vous protègeront pas du virus. Toutefois, ils peuvent être utilisés comme des écrans anti-postillons pour le grand public et peuvent donc diminuer les sources de transmissions. En effet, un bout de tissu peut bloquer les projections de salives contaminées émises par un malade. « Porter des masques alternatifs, artisanaux ou produits par des industries autres que médicales n’est pas parfait, mais c’est mieux que rien », explique le Professeur Cheng, spécialiste de santé publique à l’université de Birmingham (Angleterre). Pour que cela fonctionne, tout le monde doit en porter.

Le fait de porter un masque, même fait-maison, est donc recommandé dans les endroits où les mesures de distanciation ne sont pas respectées, comme les marchés.

Le Centre Hospitalier Universitaire de Grenoble (en France) a proposé un patron de couture pour fabriquer son propre masque de protection.

Comment fabriquer un masque anti coronavirus

IMPORTANT : Évitez à tout prix les masques que vous trouverez auprès des marchands ambulants. Il vaut mieux en fabriquer.

Découvrez nos autres dossiers consacrés au Covid-19 :

Coronavirus : Comment se diagnostiquer sur internet ?

 

La chloroquine pour soigner le coronavirus ?

 

Covid-19 : le confinement pose un problème de survie à Madagascar !

One Comment on “Prévention du Covid-19 : ne pas porter un masque est une « erreur fatale »”

  1. vous ne serez peut-être pas trop enclin à vous servir souvent des masques à la longue : la gène respiratoire est réelle lors d’un port continu d’un masque longtemps : j’en ai plusieurs fois fait l’expérience, de plus avec des lunettes, il y a plein de buée, et quand on veut se moucher, il faut l’enlever et le remettre, bonjour les contaminations ! … l’usage obligatoire de masques respiratoires ne peut s’envisager vraiment que pour des utilisations ponctuelles de courte durée, pour les transports en commun ou dans une salle d’attente, … :  » La prévention des affections respiratoires  » : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-chimique/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=69&dossid=270

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *