lucien botovasoa bienheureux malagasy

Lucien Botovasoa : Voici le message du Pape Francois au peuple Malagasy

La béatification de Lucien Botovasoa a fait la Une des journaux malagasy ce week-end. Cette célébration a réuni non seulement des milliers de fidèles, mais aussi plusieurs fonctionnaires d’état. Mada-actus.info vous propose de découvrir la biographie de ce nouveau bienheureux qui fait aujourd’hui la fierté des catholiques !

À noter que Lucien Botovosoa est le troisième bienheureux malagasy après Victoire Rasoamanarivo et Raphaël-Louis Rafiringa.

Le 15 avril 2017, le pape François a salué la béatification du martyr Lucien Botovasoa à Vohipeno. Voici son discours adressé au peuple Malagasy !

Qui est Lucien Botovasoa ?

Lucien Botovasoa est un militant catholique, né en 1908 et décédé en 1947. Originaire du sud-est de Madagascar, ce fidèle chrétien fut baptisé en 1922.

Aîné de 9 enfants, Lucien Botovasoa est un brillant étudiant qui parvient à réussir dans la vie. Il poursuit ses études à l’institution jésuite de Fianarantsoa et exerce par la suite le métier d’instituteur. Il se lance également dans la musique, devient entraineur de sport et catéchiste. En 1940, il devient directeur de l’école St Joseph, Vohipeno, d’où l’appellation «  Ramose Lucien Botovasoa ».

En 1930, il épouse Suzanne Soazanana avec laquelle il a eu 9 enfants. Bien que sa femme ait souvent vu d’un mauvais œil son dévouement total à la religion, cela n’a pas empêché Lucien Botovasoa d’avoir un dévouement absolu et une foi sans limites en Dieu.

Cette personnalité est morte très jeune, à l’âge de 39 ans. En 1947, lors de l’insurrection de Madagascar, Lucien Botovasoa se fait décapiter par les indépendantistes malagasy. Puisqu’il entretenait d’étroites relations avec les clergés français, il fut accusé d’être un complice des colonisateurs. Quelques mois avant sa mort, ce bienheureux avait déjà prophétisé à sa femme et à ses amis son futur martyre. Le 4 mai 2017, le pape François signe le décret de béatification.

>> Article connexe >> : Découvrez l’incroyable histoire du Père Pedro Opeka !

Un martyr de la religion catholique

En 1940, il décide de fonder une communauté franciscaine à Madagascar tout en étant un exemple de la vie sainte dans le mariage et un père de famille modèle. Malgré le fait qu’il soit directeur d’école, ce bienheureux s’est donné pour objectif de vivre dans la piété et la pauvreté. Son principe était de mourir en donnant la vie aux autres, à l’exemple du Christ.

Durant sa vie, Lucien Botovasoa a accordé une importance particulière à la mortification et à la religiosité. Il a consacré une bonne partie de sa vie dans les tournées d’évangélisation en milieu rural et en province. D’ailleurs, il s’est engagé dans la vie paroissiale en aidant son curé.

>> Article connexe >> : Qui est le professeur Albert Ratsimamanga ?

Une éventuelle canonisation ?

Dimanche dernier, le 15 avril, la béatification de Lucien Botovosoa a eu lieu à Vohipeno sous la présidence du cardinal Maurice Piat, archevêque du diocèse de Maurice.

La béatification est un acte de l’autorité pontificale par lequel une personne défunte est mise au rang de bienheureux. En principe, cette cérémonie est une des étapes à franchir avant une canonisation, un processus défini par l’Église catholique amenant à la reconnaissance officielle d’une personne comme « sainte ».

Partagez l'article :

Mada Actus Info

Découvrez quotidiennement les actualités qui font le "buzz", les interviews, les insolites, les astuces pratiques... Mada-actus.info : le site d'actualité et d'infos pratiques sur Madagascar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *