Madagascar : le coronavirus profite aux sectes religieuses !2 minutes de lecture

Madagascar : le coronavirus profite aux sectes religieuses !

Le cofid-19 a bouleversé le quotidien des Malgaches. Nul n’est actuellement en mesure de savoir à quelle vitesse le covid-19 se propagera dans le pays. Dans ce contexte d’incertitude, la psychose commence à gagner la population. Les sectes religieuses ont d’ailleurs bien saisi l’opportunité. Elles multiplient les apparitions et les publications sur les réseaux sociaux pour appâter les faibles d’esprit et prétendre pouvoir guérir le coronavirus.

« Dieu guérit », sauf que le covid-19 ne l’entend pas de cette oreille

Dire que la société malgache est très croyante, c’est peu dire. L’arrivée du coronavirus à Madagascar a vu fleurir sur les médias sociaux des publications moroses entourées d’espoir religieux. Si les autres pays se barricadent et s’évertuent à trouver un remède à l’épidémie, dans la Grande Ile, certains cherchent du réconfort dans les bras d’un Dieu sauveur.

Quoi de plus normal donc si aujourd’hui, certains « irréductibles » demandent de l’aide aux divins comme premier réflexe face à une maladie mortelle qu’ils ne connaissent pas. « Tsy  matahotra an’ity aretina ity izaho satria Andriamanitra miaro ahy » diront ces « illuminés » qui continueront à se remettre à Dieu plutôt que d’adopter les gestes qui sauvent.

Sauf que… face au coronavirus, seuls la discipline, le respect des règles et la science sauvent. Avec un petit zeste de foi bien sûr !

Le Révérend Medar Rabetombo, prophète élu de Dieu, ordonne au coronavirus de quitter Madagascar

Alors que les autorités sanitaires s’activent pour prendre en charge l’épidémie, un pasteur préfère y voir une punition divine. Médar Rabetombo, chef d’une secte religieuse dans la capitale, avait déjà assimilé la propagation du covid-19 à un « acte de Dieu » pour châtier l’humanité (y compris Madagascar) de ses péchés. Depuis, le révérend multiplie les apparitions et profite de l’angoisse suscitée par l’épidémie pour gagner en popularité.

Conséquence : la page Facebook du révérend Médar Rabetombo enregistre actuellement plus de 7 000 followers, plus de 500 réacts et 20 000 vues en moyenne à chaque publication. D’ailleurs, sa popularité grandissante n’a pas manqué de susciter la moquerie auprès des internautes.

Nos autres dossiers consacrés au Covid-19 !

 

Les porteurs de masques font l’objet de moqueries à Madagascar !

 

Prévention coronavirus : Ne pas porter de masque est une erreur fatale !

 

Coronavirus : Comment se diagnostiquer sur internet ?

 

La chloroquine pour soigner le coronavirus ?

 

Covid-19 : le confinement pose un problème de survie à Madagascar !

 

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *