Le fanatisme politique des Malagasy causera leur perte !

Politique : La naïveté des Malagasy causera leur perte !

Plus besoin de le rappeler : Madagascar est un pays particulièrement difficile à gouverner d’autant plus que ses dirigeants sont souvent craintifs face aux responsabilités et sont de plus en plus déconnectés de la réalité. Le courant politique et économique à Madagascar est le résultat des allées et venues d’escrocs et d’incompétents qui ont assiégé le pouvoir ces dernières décennies. Toutefois, même en prenant en considération cet escadron de « bouffons » dont nous avons hérité aux commandes, force est de constater que le peuple joue également un rôle primordial dans la nomination d’une aussi pitoyable gouvernance.

C’est en effet en constatant le contexte actuel de la politique à Madagascar qu’on en vient à prendre conscience de la démence et de l’illogisme du peuple malagasy. D’après les sondages, les alliances politiques par ici et par là, il semblerait que bon nombre de Malagasy souhaitent faire revenir l’homme qui a plongé notre pays dans le chaos en 2009.

Chaos de 2009 : le passé ne meurt jamais !

Pour rappel rapide, le chaos de 2009 (crise politique de 2009) est une série de manifestations, de grèves et d’émeutes perpétrée par Andry Rajoelina. Ce dernier avait fait un coup d’État contre Ravalomanana Marc, l’ancien président de la République qui avait pourtant réussi à maintenir une croissance continue durant ses 2 mandats. Cette prise de pouvoir soutenu par la rue et l’armée déclencha la colère de la communauté internationale et l’arrêt des aides financières, plongeant ainsi notre pays dans la pauvreté totale.

Mais voilà : certains Malagasy souhaitent encore donner les rênes du pays à un putschiste qui avait appelé ses partisans à se suicider au Palais d’Ambohitsorohitra, le 7 février 2009.

Cette partie de la population qui, manifestement, ne comprend rien à l’économie malagasy, et qui continue à être aveuglé par des discours populistes ainsi que des promesses irréalisables, se retrouve à soutenir un putschiste qui, on l’a vu, a réussi à faire crouler tous les indicateurs. En effet, selon un article de RFI (Radio France International) en 2013, Madagascar a compté 12 % de pauvres supplémentaires qu’avant 2009, soit plus de 3 millions de Malagasy.

Mais non : cette partie du peuple docilement aveugle et fanatique au plus haut point continue à soutenir un homme qui n’éprouve aucune honte à exploiter la crédulité du peuple en se faisant passer pour un « sauveur de la patrie ».

Article connexe : Madagascar est riche mais pourquoi les Malgaches sont pauvres ?

Et là encore, un coup d’œil à l’histoire de Madagascar permet de s’en convaincre : alors même que ce pays croule sous la corruption et l’insécurité depuis 9 ans, alors même que le trafic du bois de rose a atteint son summum depuis la transition de 2009, alors même que cet homme n’a pas réussi à mener un vrai débat démocratique contre des étudiants en science po, tout un pan du pays semble aimer être dans l’aveuglement fanatique.

Bien sûr, on peut aller encore plus loin dans la consternation, mais on ne va pas s’y attarder.

« … Pauvres gens misérables, peuples insensés, nations opiniâtres à votre mal et aveugles à votre bien ! Vous vous laissez enlever sous vos yeux le plus beau et le plus clair de votre revenu, vous laissez piller vos champs, voler et dépouiller vos maisons des vieux meubles de vos ancêtres ! Vous vivez de telle sorte que rien n’est plus à vous. Il semble que vous regarderiez désormais comme un grand bonheur qu’on vous laissât seulement la moitié de vos biens, de vos familles, de vos vies. Et tous ces dégâts, ces malheurs, cette ruine, ne vous viennent pas des ennemis, mais certes bien de l’ennemi, de celui-là même que vous avez fait ce qu’il est, de celui pour qui vous allez si courageusement à la guerre, et pour la grandeur duquel vous ne refusez pas de vous offrir vous-mêmes à la mort.

Ce maître n’a pourtant que deux yeux, deux mains, un corps, et rien de plus que n’a le dernier des habitants du nombre infini de nos villes. Ce qu’il a de plus, ce sont les moyens que vous lui fournissez pour vous détruire. D’où tire-t-il tous ces yeux qui vous épient, si ce n’est de vous ? Comment a-t-il tant de mains pour vous frapper, s’il ne vous les emprunte ?….. »

Commentaire composé sur La Boétie, extrait du Discours de la servitude volontaire

Vous l’aurez compris : ces nombreux faits démontrent la grandeur de l’impasse dans lequel nous nous trouvons. Si Madagascar connait jusqu’à aujourd’hui de nombreux maux, c’est justement parce que les Malagasy ont tendance à choisir des mythomanes sans scrupule que des politiciens honnêtes qui osent dire des vérités qui blessent. Ils veulent être « pouponnés ». Ils veulent être choyés, rassurés par des discours truffés de mensonges, et consolés par des tee-shirts et des spectacles qui ne leur apporteront pourtant rien.

Article connexe : Tabera, la superstar de Facebook !

C’est ainsi que cette partie du peuple malagasy va se tourner vers un candidat qui l’a déjà floué, parce que cette fois : « ce n’est pas pareil qu’en 2009, c’est le bon, il est devenu plus mature… ». Ce peuple va choisir un putschiste qui sait lui parler, lui murmurer des mots doux dans le creux de l’oreille et l’embobiner comme il l’aime.

Et tout ça porte un nom : c’est un doux fanatisme politique, cette corruption idéologique et violente de l’exaltation…

Partagez l'article :

Mada Actus Info

Découvrez quotidiennement les actualités qui font le "buzz", les interviews, les insolites, les astuces pratiques... Mada-actus.info : le site d'actualité et d'infos pratiques sur Madagascar.

3 Comments

  • La révolution de 2009 était un mouvement patriotique des Malagasy mais voilà la mentalité de l’ancien Président Marc RAVALOMANANA utiliser le force de l’ordre pour tué les malagasy se manifesté contre son pouvoir, dans sa tête il n’y pas de doute comment j’ai tué un Malgache même sang que moi, même parents, même terre

    • sert une affirmation gratuit pour ceux qui croix sont preuve,il faut avoir l’esprit large pour qu’on puisse vraiment y faire face à la réalité approuvé,c’est gens tué sont des gens qui voulant la révolution,il n’aiment plus étre sur la mal traitance que Ravalomanana a pue faire,celle-ci voit les choses que les pauvres doit s’en rattrapé de leur retard sans aide en plus,est les Hommes se manifeste pour leur cause,la démocratie!est voilà..le massacre

  • c’est au peuple qui en décide,soit t-il!même s’il y a ceux qui ne l’approuvent pas,Andry a pue mener un projet concernant uniquement les jeunes,là ou sont leur avenir,il va pue crée,renouvelé,sous son régime sur l’IEM,dans le cadre de ‘FIHARIANA’,qui consiste à motivé les jeunes dans ces motivations pour leur projet d’avenir et surtout dans le développement de Madagascar,cela dit;l président de la transite n’est plus l’homme du par avant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *