Comment séduire une femme malgache sur Facebook ?11 minutes de lecture

Comment séduire une femme malgache sur Facebook ?

Vous étiez nombreux à nous demander d’écrire un article à ce sujet. Donc, nous voilà présents pour répondre à cette question : comment séduire une femme malgache sur Facebook ?

Les réseaux sociaux, et particulièrement Facebook, ont bouleversé la vie des Malgaches et constituent aujourd’hui un bon moyen pour séduire.

Il est à noter que la séduction sur Facebook est tout un art ; il faut être un véritable guerrier pour se démarquer de ses rivaux.

Depuis quelques jours, nous avions analysé, comment les hommes malgaches utilisent Facebook pour séduire la gent féminine, et force est de constater, que c’est un vrai DÉSASTRE.

En effet, dans notre équipe, nous comptons 3 jolies jeunes femmes. Nous les avions demandés de nous raconter ce qu’elles vivaient au quotidien sur ce réseau social. Et pour être francs, il faut se l’avouer : la plupart des hommes malgaches sont loin de maîtriser la drague online. Ils font tellement de « bourdes » qu’il serait peut-être nécessaire de demander à Facebook de supprimer leur compte pour protéger les femmes de cet enfer.

Vous voulez savoir pourquoi ? Les statistiques que nous avons récoltées sont invraisemblables.

Les femmes malgaches sont TROP harcelées !

Durant ces quelques jours, et grâce à l’aide de nos 3 collaboratrices, on a pu constater la gravité de la situation : chaque jour, une jeune femme malgache reçoit en moyenne :

  • 10 demandes d’amis
  • 15 messages
  • Et 5 commentaires sur chaque photo postée.

Les demandes d’amis sur Facebook à ne plus en finir

Certes, envoyer une demande d’ami pour ensuite séduire est une technique qui peut marcher. Mais sachez qu’une femme, surtout si elle est très active sur Facebook, reçoit beaucoup de demandes par jour. Vous aurez donc du mal à vous différencier parmi vos nombreux « adversaires », sauf bien sûr si vous avez un profil attrayant (nous y reviendrons plus bas).

Comment séduire une femme malgache sur Facebook ?

Les MP TROP insistants

Sur Facebook, la plupart des hommes malgaches se veulent être des poètes. Pour espérer conquérir le cœur d’une jeune dame, certains hommes rédigent des messages romantiques. Pire, ils pensent que le langage SMS est encore d’actualité et qu’ils arriveront à séduire la princesse avec ce genre de technique.

Bref, séduire avec des poèmes est la plus grosse erreur que vous puissiez faire si vous voulez conquérir le cœur d’une femme malgache.

Voici quelques perles que nous avons trouvées auprès de nos 3 collaboratrices :

Comment séduire une femme malgache sur Facebook ?

Comment séduire une femme malgache sur Facebook ?

Les commentaires : OMG !

De ce côté, nos chers amis jouent également aux poètes du XXIe siècle. Ils écrivent des sornettes, adulent ses jeunes femmes en salissant leurs photos d’absurdités sans noms. Que dire de ces petits romantiques qui se veulent être des « don Juan » ?

Comment séduire une femme malgache sur Facebook ?

Mettez-vous à la place de la femme, ce genre de chose n’est-il pas pathétique ?

Bref, vous l’aurez compris, ces comportements cités ci-dessus ne correspondent en rien à l’art de la séduction sur Facebook.

Voici donc la question qui se pose : comment séduire une femme malgache sur Facebook ?

La réponse : rendez-vous dans les lignes qui suivent !

Les bases pour séduire une fille malgache sur Facebook !

Comme vous le savez, Madagascar compte d’innombrables et magnifiques jeunes femmes. Avec leurs traits asiatiques, leurs couleurs exotiques et leur sourire à faire damner les Saints, les Malgaches n’ont rien à envier aux Européennes. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle de plus en plus de « vazaha » souhaitent être avec des jeunes filles malgaches.

En règle générale, pour réussir à séduire une Malgache, il vous faudra sortir du lot. Et pour cela, il vous faudra :

1) Un vrai pseudo

N’espérez pas conquérir le cœur d’une femme si vous avez un pseudo trop « kitsch ». Oubliez donc les « Tolotra le sexy », les « Bryan leBoy », « Andry Kanijah » et autres stupidités avec des trémas…

Rien ne vaut l’utilisation de son vrai nom (ou un diminutif). Le fait d’avoir un nom facile à remémorer vous permettra déjà de vous différencier des autres losers.

2) Des belles photos

C’est certainement la première chose qu’une femme remarque sur Facebook. C’est en quelque sorte votre passeport pour entrer dans l’intimité de votre dulcinée. Pensez donc à mettre vos plus beaux clichés. Facebook vous permet d’uploader plusieurs images donc faites en sorte que votre profil soit pertinent et surtout attractif. En effet, les photos sont votre plus puissante arme. C’est à travers elles que vous allez montrer que vous avez un bon lifestyle.

3) Un bon profil

Après avoir publié vos plus beaux clichés, pensez à remplir les infos de bases comme votre lieu d’habitation, votre lieu de travail, votre emploi… Attention à ne pas mentir !

Pensez tout de même à ne pas trop remplir la section « à propos ». Vous devez susciter l’intérêt de votre cible et instaurer un certain mystère. Renseigner la case « situation amoureuse » n’a jamais été une bonne chose. Les infos perso, c’est à votre dulcinée de les découvrir.

Article connexe : Mesdames ! Ne vous mariez pas trop  vite et trop jeune. « Ny tokan-trano tsy fihafiana » !

Mise en pratique : Comment séduire une femme malgache sur Facebook ?

Maintenant que vous connaissez les consignes de base, passons aux choses sérieuses.

Envoyer une demande d’amis ou bien un message en privé ?

Comme dit plus haut, une belle plante sur Facebook reçoit en moyenne 10 demandes d’amis (voire plus), ce qui nous donne, 70 par semaine… Eh oui, les femmes sont de véritables proies sur Facebook !

Elle ne s’attardera donc pas à visiter votre mur Facebook. C’est la raison pour laquelle vous devez avoir une belle photo de profil. Si par malheur, votre demande d’amis n’a pas abouti après une semaine, n’oubliez pas de l’annuler et de passer à l’étape suivante qui est « le message en privé ».

Si la conquête en question ne peut plus recevoir de demandes d’amis, vous pouvez toujours passer en « MP ». C’est une façon assez efficace d’établir le premier contact entre vous. Mais là encore, il vous faudra être original, car dites-vous que vous ne serez probablement pas le seul à lui envoyer un message. Pour ce qui est du contenu du message, nous y reviendrons plus bas.

Contactez une fille à proximité

Si vous habitez à Andohoranofotsy, votre but n’est bien évidemment pas de séduire une jeune femme qui habite à Itaosy. Sauf si la relation à distance ne vous fait pas peur. Mais dans tous les cas, votre objectif de séduire s’amenuisera au moment où elle saura que vous habitez à l’autre bout de la ville.

De même, si vous habitez à Tamatave ou à Majunga, n’allez surtout pas séduire une femme qui se trouve à Fianarantsoa. Nous ne sommes pas dans un film hollywoodien, mais bien dans un pays où le cout de déplacement s’avère être cher (eh oui, l’essence coute un bras en ce moment).

L’art d’envoyer un message sur Facebook

15 messages par jours et donc 105 messages par semaines. Laissez-nous vous dire qu’il faudrait passer des heures et des heures pour lire tous ces MP. D’ailleurs, sachez que la plupart des messages provenant des hommes malgaches sont on ne peut plus ennuyeux : « Slt nju », « swr boté », « cc bb », « cc nji », « bjr jtm »…

Gardez à l’esprit qu’une fille saine d’esprit ne prendra pas le temps de vous répondre. Voilà pourquoi vous devez vous différencier de ces « losers ».

Pour commencer, ÉVITEZ À TOUT PRIX le langage SMS, que ce soit en MP ou sur les commentaires. Vous n’êtes plus un gamin de 15 ans ; donc s’il vous plaît, arrêtez cette technique archaïque et ringarde.

Alors, qu’est-ce qu’un bon message sur Facebook ? Tout simplement un message différent de ceux de vos rivaux. Votre missive doit être longue et intéressante. Laissez-nous vous dire qu’un message soigné aura plus de chance d’être lu par votre dulcinée.

Pour ce faire, évitez à tout prix les « Salut, tu es très belle, j’aimerais bien te voir. Passe-moi ton numéro. À plus. Bisous ! », « Hey, t’es jolie, on peut faire connaissance ? »…

Ce type de message est un spam et une femme qui reçoit ce genre de message vous ignorera à coup sûr.

Pour vous aider, voici quelques suggestions spécialement concoctées par notre équipe :

Message #1

Bonjour Haingo, je dois reconnaître que tu es agréable à voir. Mais derrière ce joli visage, y a-t-il une belle personnalité (ou une mauvaise) ? 

Message #2

Salut Haingo, j’ai remarqué que nous avions plusieurs amis en communs. Donc, j’ai décidé de t’envoyer ce message pour savoir si tu voulais faire connaissance. Tu as un profil intéressant et tu te démarques des autres filles sur Facebook donc ça m’a titillé l’esprit. En espérant que tu me répondras Haingo. Bonne journée à toi.

Ps : n’oubliez pas les emojis pour instaurer de la sympathie.

Dans ces 2 exemples, vous aurez remarqué que les messages sont loin d’être « lourds » et qu’ils peuvent susciter l’intérêt de votre cible. Le premier est court et provocateur, mais terriblement efficace. Tandis que le deuxième est long, mais prouve à quel point vous êtes un homme éduqué et sérieux.

Toujours dans ces 2 exemples, vous l’aurez sans doute noté que nous avions mentionné le nom de Haingo. Et pour cause, sachez que le mot le plus agréable qu’une fille aime lire (ou entendre), c’est son prénom (et non pas jtm !). Ainsi, ne lésinez pas sur cette technique.

Article connexe : La pauvre mentalité des Malgaches, frein au développement !

Ne tournez jamais autour du pot avec une fille malgache : passez à la vitesse supérieure !

Une fois que votre cible a répondu à votre message, ne baissez surtout pas les bras. Ici, votre objectif sera d’égayer vos conversations et instaurer une relation de proximité. N’oubliez surtout pas de lui faire rire. Les blagues, l’envoi d’image drôle, l’autodérision sont des techniques infaillibles pour amuser la gent féminine.

C’est en continuant ainsi que vous allez peu à peu gagner sa confiance et lui proposer ensuite un rendez-vous. Car souvenez-vous que pour réussir à séduire une femme, rien ne vaut le contact réel. Facebook n’est juste qu’un tremplin : c’est sur le terrain que tout se joue !

Dernière chose : PAR PITIÉ, évitez de spammer !

Vous connaissez désormais les techniques pour séduire une femme sur Facebook. Cependant, il arrive que les astuces que nous avions citées dans cet article ne marchent pas avec certaines femmes. La meilleure chose que vous puissiez faire dans ce cas est de passer votre chemin.

Si l’élu de votre coeur ne vous répond pas sur Facebook, c’est parce qu’elle n’est tout simplement pas intéressée. Ainsi, évitez de spammer, c’est-à-dire d’insister avec des messages. S’il y a une chose qui révulse au plus haut point une femme, c’est bien le harcèlement, que ce soit physique ou bien en ligne.

Chers messieurs, n’espérez pas obtenir une réponse après avoir envoyé ce genre de message à une femme : « Tena ko anie tsy dia tsara e. Miseo miavona nefa horera be. », « Ampafirin’izay vehivavy tsara ko tena »…

En agissant ainsi, vous risquerez certainement de faire l’objet d’un « e-shaming ». Eh oui, les femmes malgaches ont une arme fatale qu’il ne faut surtout pas sous-estimer : la capture d’écran ! Elles n’hésiteront pas à divulguer votre message un peu partout sur Facebook et après, vous serez la risée de toute la communauté.

Ne perdez pas non plus votre temps à commenter ses photos ou ses statuts. N’oubliez pas que vous êtes sur Facebook pour la conquérir et non la harceler.

Par conséquent, attendez qu’elle réponde à votre message. Vous pourrez alors vous assurer qu’elle est réellement intéressée.

Avec plusieurs dizaines de milliers d’utilisatrices à Madagascar, n’oubliez pas que Facebook est un terrain de jeu illimité. Ce qui signifie que vous aurez la chance de faire de nombreux coups d’essai et peaufiner votre technique de conquête.

À vous de jouer.

Et bonne chance !

Article connexe : Madagascar, le pays des Machos !

Partagez l'article :

One Comment on “Comment séduire une femme malgache sur Facebook ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *