Les Barea de Madagascar, ciment de la nation malgache3 minutes de lecture

Les Barea de Madagascar, ciment de la nation malgache

Son parcours à la CAN 2019 en Égypte réveille la ferveur de Madagascar pour sa sélection, qui s’avère jouer un rôle important dans l’affirmation nationale du peuple malgache.

En cas de victoire contre la République Démocratique de Congo (RDC) ce dimanche 7 juillet 2019, les Barea retrouveront les quarts de finale, un rêve encore inimaginable il y a quelques années.A qui maintenant le tour ????

Une période sombre pour Madagascar

Après le règne du « Club M » et des « Scorpions de Madagascar », vient l’ère des Barea. Mais l’engouement pour cette nouvelle génération de joueurs diminue. En cause, de nombreux échecs, des résultats en baisse, mais surtout le divorce de la majeure partie des supporteurs, qui dénoncent la corruption qui gangrène le foot malgache, en particulier au sein de la FMF.

À cela s’ajoutent les problèmes d’ordres sociopolitiques. Ces dix dernières années, les guerres idéologiques entre partis politiques ont fait des ravages. Sans oublier les difficultés économiques qui ont plongé le pays dans la paupérisation.

Bref, la situation à Madagascar s’est empirée ces temps-ci, que ce soit au niveau politique, social ou culturel. Mais voilà…

Un vent de renouveau grâce aux Barea !

Depuis la qualification des Barea à la CAN 2019, la situation se normalise, les politiciens ont enterré la hache de guerre (tout du moins pour le moment).

Comme l’a dit une analyste politique, « Ces vingt-trois joueurs ont réussi là où tous les politiciens, les élites du pays ont échoué. Ils ont réussi à fédérer tous les Malgaches. À faire naître un sentiment national et à unir les extrêmes ».

Dans un pays divisé depuis plusieurs années, les Baréa ont réussi à cimenter la nation. Durant ces 90 minutes inoubliables, ces 23 joueurs et bien sûr leur coach Nicolas Dupuis, ont rassemblé tout Madagascar. La réussite des Barea dimanche soir a réveillé la ferveur du peuple. Les Malgaches aspirent au bonheur de se laisser aller à l’euphorie, d’être unis (quelle que soit leur classe sociale), d’être de nouveau ensemble ». Car pour la première fois de notre histoire, notre sélection nationale se trouve parmi les meilleures nations.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Maaaadddneeessss 😂 @associationbareacan2019 @can2019.officiel Video by Wendy Nouïcka ______________________________________ #igersmadagascar #Malagasy #Madagascar #MiaraMirona

Une publication partagée par INSTAGRAMERS MADAGASCAR 🇲🇬 (@igersmadagascar) le

Cris de joie, vuvuzela, tambours, feux d’artifice… après le coup de sifflet final du match opposant Nigéria à Madagascar, la liesse était telle dans les 4 coins de l’île, la reconnaissance envers les Baréa si palpable, que tous les Malgaches, quel que soient leurs situations sociales, transportées par cette ivresse populaire, se sentaient des âmes libérateurs.

Madagascar est sorti de l’ombre, les Malgaches se sont réconciliés, le devoir citoyen de respecter les trois bandes blanche, rouge et vert est revenu.

Rendez-vous le dimanche 7 juillet pour le match opposant notre les Barea de Madagascar aux léopards de la RDC !

Vive les Barea, vive Madagascar !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *