Éliminatoire CAN : Le tacle sanglant de Bolida à la Fédération malgache de Football4 minutes de lecture

Éliminatoire CAN Le tacle sanglant de Bolida à la Fédération malgache de Football

C’est peu dire que Lalaina Nomenjanahary, aka Bolida, avait peu apprécié les invectives des socionautes malgaches suite à sa déclaration sur sa page Facebook où il a précisé qu’il ne pourra pas rejoindre les Barea dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2022.

La publication du milieu latéral gauche n’a pas manqué de susciter l’incompréhension chez les socionautes malgaches. Sans vouloir comprendre les raisons de ce désistement, certains se sont mis à fulminer en accusant le numéro 12 de snober l’équipe malgache.

Bolida est ainsi revenu sur la raison pour laquelle il ne pourra pas jouer les deux prochains matchs des Barea, en Éthiopie, le 24 mars, et à Madagascar, contre les Nigériens, le 30 mars.

Dans un direct sur sa page Facebook, il s’adresse aux Malgaches et particulièrement à ses détracteurs.

1) Bolida boudé par le staff malgache lors de sa blessure

Lalaina Nomenjanahary a commencé sa mise au point par une anecdote « Après ma blessure au cours du match contre les Ivoiriens, aucun membre du staff de la fédération (kiné, médecin…) n’a daigné à me demander des nouvelles. Pourtant, je souffrais de ma lésion au niveau des ligaments ». Une fois rentré à Paris, Bolida a expliqué avoir subi le courroux de ses dirigeants « Tu as rejoint les Barea en pleine forme et tu nous reviens blessé ? La fédération malgache de football a-t-elle une assurance pour les joueurs ? Pourquoi ils ne t’ont pas pris en charge après ta blessure ? ».

C’est avec consternation que l’attaquant malgache a également rapporté le discours moralisateur du président du Paris FC « Souviens-toi que c’est Paris FC qui te paie et qui nourrit ta famille ».

Article connexe : Revivez le missile téléguidé d’Amada face aux Ivoiriens !

2) Refus de Paris FC

Bolida a fait savoir qu’avant d’apprendre la décision de Paris FC, il a répondu positivement à l’appel du coach Nicolas Dupuis. « Si cela dépendait de moi, j’y serais allé volontiers ne serait-ce que pour booster le moral de mes coéquipiers ».

Malheureusement, Paris FC était en désaccord avec son désir de jouer contre les Éthiopiens et les Nigériens. « En raison de ces faits (cités précédemment), il est logique que nous ayons décidé de ne pas te laisser rejoindre les Barea. De plus, si tu joues ces matchs, tu devras être mis en quarantaine pour 15 jours après le 30 mars alors qu’on aura un match contre Sochaux le 3 avril. D’autant plus que tu n’as pas joué à plus une quinzaine de matchs à cause de ta blessure ».

Article connexe : Qui se souvient du tacle assassin de Voavy Paulin sur Serge Aurier ?

3) La nouvelle loi de la FIFA

Outre cet argument légitime de Paris FC, Bolida n’a pas manqué d’évoquer la nouvelle loi de la FIFA selon laquelle « les clubs ont le droit de ne pas autoriser les footballeurs à jouer dans leurs équipes nationales ».

Pour sa part, Nicolas Dupuis n’a pas caché son souci face à cette nouvelle législation de la FIFA. En effet, les Barea peuvent se retrouver dans une mauvaise passe si les autres joueurs subissent le même sort que celui de Lalaina Nomenjanahary.

La liste des joueurs convoqués par Nicolas Dupuis

Melvin (Martigues, France)

Mathyas (PSG, France)

Nina (AS Adema, Madagascar)

Ibrahim Dabo (JS Saint-Pierroise, Réunion)

 

Morel (FC Lorient, France)

Théodin (Fosa Juniors, Madagascar)

Mombris (Grenoble, France)

Ouassiero (CS Fola, Luxembourg)

Pascal Bapas (JS Saint-Pierroise, Réunion)

Métanire (Minnesota United, USA)

Rajo Razafindrabe (Cosfa, Madagascar)

Andro Rakotondrazaka (Elgeco Plus, Madagascar)

Rayan Raveloson (Troyes, France)

 

Abel Anicet (Ludogorets Razgrad, Bulgarie)

Ibrahim Amada (Al-Markhiya SC, Qatar)

Marco Ilaimaharitra (RSC Charleroi, Belgique)

Doddy Rakotoarisoa (Jet Kintana, Madagascar)

Zotsara (FC Fleury, France)

Dimitry Caloin (FC Fleury, France)

Dax (JS Saint-Pierroise, Réunion)

Loic Lapoussin (Union Saint-Gilloie, Belgique)

Bolida (Paris FC, France)

 

Voavy Paulin (Misr El Maqasa, Egypte)

Carolus (Al Qadisiyah, Arabie Saoudite)

Hakim Abdallah (Swift Hesperange, Luxembourg)

Njiva (Nong Bua Pitchaya, Thailhande)

Ramalingom (CS Sedan, France)

Tsito Razafindrasata (Jet Kintana)

Lalaina Manampisoa (CS-DFC, Madagascar)

Faneva Ima (Al Hamriyah, Émirats arabes unis)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *