Mode jeune malagasy

La mode et la tendance vestimentaire chez les jeunes Malagasy

Vous demandez-vous peut-être quel est le pouvoir de la mode chez les jeunes Malagasy ? Voici une citation d’Yves Saint-Laurent qui résume assez bien les choses : « S’habiller est un mode de vie. ». Découvrez en détail dans cet article les tenants et aboutissants de la tendance vestimentaire chez les jeunes de la grande île.

L’influence de la mode chez les jeunes Malagasy

Toujours être à la pointe de la mode est un phénomène qui touche énormément de jeunes, surtout d’adolescents à Madagascar.

Les jeunes Malagasy sont sensibles aux stars du petit écran qu’ils apprécient et donc à qui ils désirent ressembler. Ils sont également influencés par les publicités et autres émissions télé destinées aux adolescents. Ainsi, ces derniers cherchent à imiter les célébrités Malagasy ou internationales en trouvant des tenues similaires.

Jeune homme swagg
Jeune homme Malagasy adepte du style “Swagg”

D’autres, quant à eux, se tournent vers des looks plus excentriques. Cela s’explique par la divergence des gouts, le désir de se rattacher à un groupe (famille dans le jargon facebookien Malagasy) pour éviter les préjugés d’autrui ou de sortir du lot. Les jeunes qui n’ont pas la possibilité de suivre une mode risquent de ne pas s’intégrer dans ces dites « familles » ou d’en être bannis. Ils peuvent également essuyer les moqueries des autres élèves à l’école, ce qui peut provoquer un mal-être profond.

Par ailleurs, la mode et la tendance vestimentaires découlent de l’appartenance sociale des jeunes Malagasy. En effet, force est de constater que les « textiles en zone franche » ou les « friperies » sont le plus souvent portés par les jeunes appartenant à la classe moyenne. Ceux, faisant partie de la classe aisée, se tournent quant à eux vers des habits plus classe et des vêtements de marque qu’on peut trouver dans les centres commerciaux.

Jeune femme Malagasy optant pour un style vestimentaire européen
Jeune femme Malagasy optant pour un style vestimentaire européen

Les habits sont également un outil de choix pour se mettre en valeur. Et les jeunes fashionistas l’ont bien compris. Ainsi, bon nombre de jeunes, que ce soient des garçons ou des filles, optent pour des vêtements près du corps afin de mettre en lumière celui-ci. Les jeans slim (voire skinny), les shorts taille hautes, les crop-tops et les bodies sont notamment les plus prisés des BLG (belles gosses) et des BG (beaux gosses) d’aujourd’hui.

A lire également : Les soins beautés indispensables pour les peaux noires 

Le danger de la mode chez les jeunes Malagasy

Si la mode permet aux jeunes de se distinguer et d’intégrer un groupe, elle peut également présenter quelques conséquences négatives.

En premier lieu, le phénomène de mode peut créer des tensions au sein de la famille, mais également au niveau de la société. Il faut dire que nous vivons encore dans un pays assez conservateur. Il peut, en effet, que le style vestimentaire choisi par le jeune ou les valeurs qu’il partage choquent les plus anciens.

D’autres parts, la mode peut également présenter quelques conséquences négatives sur la santé. Les jeunes qui utilisent des produits de lissage ou de frisage pour cheveux s’exposent notamment à des risques de brulures au niveau des fibres capillaires. D’autres peuvent contracter des maladies cutanées à cause des produits cosmétiques non compatibles avec leur peau.

Jeune femme Malagasy qui abuse sur le maquillage
Jeune femme Malagasy abusant sur le maquillage

Par ailleurs, le culte de la minceur prend de plus en plus d’ampleur dans l’univers de la mode. Ainsi, les jeunes filles y compris des pré-pubères se privent d’aliment jusqu’à souffrir d’anorexie pour suivre cette tendance.

Enfin, la répercussion financière de la mode chez les jeunes prend un vrai essor. Par le passé, les vêtements passaient d’enfant en enfant dans une famille. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Mis à part les sorties en boites et les bringues entre copains copines, les habits et les chaussures sont aujourd’hui la principale dépense des jeunes Malagasy, les citadins en majorité. Toutefois, être à la mode peut couter un bras et les premières victimes sont bien évidemment les parents. Les enfants font pression sur ces derniers, dont certains vont même jusqu’à contracter des dettes pour répondre aux besoins de leurs progénitures.

Partagez l'article :

Mada Actus Info

Découvrez quotidiennement les actualités qui font le "buzz", les interviews, les insolites, les astuces pratiques... Mada-actus.info : le site d'actualité et d'infos pratiques sur Madagascar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *