Faux-ongles : un danger pour la santé ?4 minutes de lecture

Faux-ongles : un danger pour la santé ?

Les faux-ongles rendent les ongles plus beaux et ils semblent tout à fait anodins. Cependant, ce n’est pas le cas. En effet, ils ne se posent que grâce à des méthodes et des produits bien définis. Pour tout dire, ces ongles artificiels ne sont pas sans risque pour celles qui les portent. A noter que leur pose est même déconseillée dans certaines situations telles que la grossesse. De même, les personnes ayant subi une intervention ne peuvent en porter. Les risques sont effectivement élevés.

Faux-ongles : des techniques bien définies

Sachez que deux techniques entrent en jeu dans le cadre de la réalisation d’un ongle artificiel. D’une part, il y a la résine auto-durcisseuse ou technique des « ongles sculptés » et la méthode du gel durcissant sous UV d’autre part. Avec cette méthode, l’ongle s’allonge de manière naturelle.

Il existe également une technique moins récente que les professionnels n’utilisent pas souvent. Elle consiste à fixer une capsule conçue en matière plastique sur l’ongle. Il ne reste plus qu’à limer la capsule jusqu’à obtention de la longueur voulue.

Par ailleurs, il est aussi possible de coller des bouts de tissus en fibre de verre sur l’ongle, mais il s’agit d’un procédé qui coûte assez cher.

Quoi qu’il en soit, le professionnel ne recouvre pas tout l’ongle naturel, car cela peut le faire décoller. C’est pourquoi seule une personne qualifiée peut effectuer la pose de faux-ongle. Au moment de retirer ce dernier, l’ongle est avant tout immergé dans un solvant en cas d’usage de résine. Si le professionnel a utilisé du gel, le faux-ongle est limé. Il est déconseillé d’arracher la matière artificielle, car cela peut être néfaste pour l’ongle naturel.

Article connexe : La mode et la tendance vestimentaire chez les jeunes Malagasy

Les produits et les méthodes : quels problèmes ?

Dans le cas où le limage s’effectue de manière trop agressive, l’ongle risque de devenir fragile et de se décoller à terme. Il faut noter aussi que si le faux-ongle se pose au-delà des cuticules ou de la limite de l’ongle, cela peut entraîner une inflammation et des paresthésies. Dès lors, le sujet voit sa peau comme étant anormalement sensible.

Par ailleurs, la personne peut aussi présenter une allergie à la résine, à la colle et même au gel. Les ongles seront alors en proie à des eczémas. On ressent des brûlures, des démangeaisons ou encore, le bout des ongles devient rouge.

Après que le faux-ongle soit posé, l’individu assiste parfois à un brusque changement de couleur de son ongle qui devient vert ou jaune. L’inflammation s’ensuit et l’ongle est même parfois attaqué par un champignon.

Article connexe : Les soins de peaux indispensables pour les peaux noires !

Pourquoi éviter la pose de faux-ongles ?

La pose de faux ongles est déconseillée aux personnes âgées de moins de 16 ans. Effectivement, avant cet âge, les ongles n’arrivent pas encore à maturité. De même, ceux qui souffrent de maladie des ongles doivent éviter ces matières artificielles. Donc, en cas de mycoses ou de psoriasis, les faux-ongles sont à éloigner. Ils ne peuvent être utilisés par des individus aux ongles fragiles ou abimés.

Par ailleurs, les femmes enceintes ne doivent en aucun cas en porter étant donné que les produits toxiques peuvent impacter négativement sur la santé fœtale. Les personnes faisant partie du personnel soignant ne peuvent également pas les utiliser, car cela accroitrait le risque d’infection bactérienne.

Article connexe : Les avantages des produits bio !

Des précautions avant et après la pose

Avant de poser le faux-ongle, il faut se laver les mains et se brosser les ongles. Il est mieux d’éviter les ongles artificiels trop longs, car ils peuvent endommager le lit de l’ongle d’origine. Pendant la polymérisation, il faut également éviter de se souiller les mains.

Après la pose, il est mieux de ne pas garder les faux-ongles trop longtemps, car cela rendrait fragiles les ongles naturels. Sinon, il vaut mieux attendre jusqu’à 4 mois avant de penser à effectuer une nouvelle pose.

En ce qui concerne leur retrait, il est mieux de se rendre chez un professionnel pour le limage qui précède le retrait du gel. Pareillement, seul un expert peut retirer la résine en ayant recours à un solvant. Grâce à ce procédé, l’ongle naturel ne risque pas de s’user. Une onycholyse peut survenir si l’ongle est brutalement gratté ou arraché. Cela conduit à une altération de l’ongle naturel.

En cas d’anomalie, il est recommandé de retirer les faux-ongles en sollicitant le savoir-faire d’un professionnel. Parfois, consulter un médecin s’avère aussi nécessaire. Le dermatologue peut venir en aide aux personnes rencontrant des problèmes avec ce genre de produit.

Partagez l'article :

One Comment on “Faux-ongles : un danger pour la santé ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *