Partez à la rencontre du Fosa (fossa) lors de votre voyage à Madagascar3 minutes de lecture

Partez à la rencontre du Fosa (fossa) lors de votre voyage à Madagascar

Le Fosa (Fossa), avec son allure de puma, est un mammifère féliforme de la famille des Eupleridae qui vit exclusivement dans les forêts de Madagascar. Très recherché par les touristes, ce carnivore est une véritable icône dans de nombreux parcs et réserves naturelles de la Grande Ile. Il est cependant menacé d’extinction à l’état sauvage. Sa population totale ne dépasse plus en effet les 2500 individus.

Classification de l’espèce

Nom latin

Cryptoprocta ferox

Classe

Mammifère placentaire

Ordre

Carnivore féliforme

Espèce animale similaire

Puma

Nombre de la population

2000 à 2500 individus à l’état sauvage

 

Caractéristiques physiques du Fosa de Madagascar

Taille

80 à 120 cm

Hauteur au garrot

35 cm

Particularité physique 

Corps élancé, tête fine, griffes semi-rétractiles, longue queue (70 cm)

Poids de l’adulte

6 à 13 kg

Couleur de la fourrure

Brun, rubigineux

Cri

Cri strident de menace, ronronnement, soupir

Alimentation du Fosa

Régime alimentaire

Carnivore

Nourritures préférées

Lémuriens, rongeurs, insectes, reptiles, crabes, oiseaux, graines…

Habitat du Fosa

Milieu naturel

Les forêts denses de Madagascar

 

Mode de vie du Fosa

Ses qualités de chasseur

Vue et odorat développés, silencieux, agile, griffes acérées

Maturité sexuelle

3 ans

Période de reproduction

Entre début juin et fin aout

Gestation

3 mois

Portée

2 à 6 petits

Espérance de vie

15 ans à l’état sauvage, plus de 20 ans en captivité

Article connexe : Découvrez les animaux endémiques de Madagascar !

Le Fosa de Madagascar, une espèce menacée

À l’heure actuelle, l’espèce est gravement menacée. Il y a de ça quelques dizaines années, le Fosa était chassé par les autochtones pour protéger les élevages de volailles jusqu’à ce que le gouvernement condamne cette pratique et sauvegarde l’espèce de toute menace humaine.

Aujourd’hui, pourtant l’espèce est toujours en voie de disparition suite aux nombreuses menaces qui pèsent sur sa population. Celles-ci sont toutes en lien direct avec les activités humaines : déforestation massive responsable de la disparition de leurs habitats naturels, braconnage

Le Fosa (cryptoprocte féroce) est-il dangereux ?

Le Fosa de Madagascar n’est pas dangereux et ne s’attaque pas à l’homme. S’il le fait, c’est parce qu’il est pourchassé ou se sent agressé. Si à première vue, il peut donner la chair de poule, cet animal préférera prendre la fuite plutôt que de se battre. Néanmoins, il faut faire attention, car lorsqu’il passe à l’attaque, les blessures peuvent être mortelles à cause de ses griffes pointues et de sa mâchoire puissante.

Le saviez-vous ? Le Fosa est si populaire qu’une équipe de foot à Madagascar (Fosa Juniors FC) porte son nom.

Où voir le Fosa à Madagascar ?

De nature plutôt craintive et discrète, le Fosa de Madagascar est un animal difficile à voir dans son milieu naturel. Actuellement, seules 2 aires protégées contiennent une forte population de fosa : le parc national de Masoala et le parc national de Midongy du Sud,

Le meilleur endroit pour admirer la beauté du Fosa est dans l’un des nombreux parcs animaliers et les réserves naturelles de la Grande Ile. Vous pourrez le voir dans le parc Zoologique de Tsimbazaza à Antananarivo, dans le parc National de Ranomafana à Fianarantsoa, dans le parc national d’Andohahela (Amboasary Sud), dans le Parc national de Kirindy Mitea (Morondava).

Sur le même sujet : Le fuligule de Madagascar, l’oiseau le plus rare au monde !

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *